Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Émissions · Aux vingt heures

Aux vingt heures

À qui profite le Pacte?

Date de diffusion : 9 janvier 1979

De l'avis des Américains, ce sont les Canadiens qui ont profité des retombées du Pacte, surtout en matière d'emploi. Certains congressistes ont d'ailleurs sollicité la fin de l'accord depuis 1968, mais l'administration fédérale américaine se révèle plus prudente.

L'ambassadeur des États-Unis au Canada, Thomas Enders, pondère ses propos. Selon lui, les deux pays ont tiré profit de l'entente même si le nombre d'emplois créés aux États-Unis est en deçà des prévisions.

Du côté des travailleurs canadiens, les bénéfices sont significatifs, comme l'explique Robert Dean, membre du Syndicat des travailleurs unis de l'automobile : « le Pacte nous a permis d'atteindre les objectifs de négociation que l'on visait depuis 25 ou 30 ans, c'est-à-dire la parité de salaire entre travailleurs canadiens et américains ».

Désormais un employé Ford à Oakville touche le même salaire que son confrère à Cleveland.

Le consommateur, quant à lui, ne dispose pas des mêmes bénéfices selon qu'il se trouve au nord ou au sud de la frontière canado-américaine. En effet, si la différence de prix s'est amoindrie entre les voitures vendues au Canada et celles vendues aux États-Unis, le consommateur canadien doit néanmoins acquitter un prix majoré d'environ 5 à 6 %. Cette différence s'explique par les coûts additionnels au Canada.

À qui profite le Pacte?

• En 1977, quatorze millions de véhicules ont été fabriqués en Amérique du Nord, dont deux millions au Canada.

• L'industrie automobile est vitale pour le Canada et représente à elle seule 65 % des exportations des produits manufacturés au pays.

• Environ 90 % de la production est concentrée en Ontario et assure un emploi sur six dans la province.

• En créant un marché continental nord-américain, le Pacte de l'automobile permet de rationaliser la production de véhicules.

• L'entente a ouvert les portes du Continent aux manufacturiers canadiens, entraînant une restructuration complète du secteur.

• Avant la conclusion du Pacte de l'automobile, le Canada et les États-Unis ont tenté maintes fois de nouer des alliances commerciales, notamment en 1869 et en 1871, sous le gouvernement de John A. Macdonald; en 1897 et en 1911 sous l'impulsion de Wilfrid Laurier; puis en 1935 et 1938. En 1948, un projet d'entente canado-américaine est finalement rejetée par Mackenzie-King en 1948.

À qui profite le Pacte?

Média : Radio

Émission : Aux vingt heures

Date de diffusion : 9 janvier 1979

Invité(s) : Thomas Enders

Ressource(s) : Pierre Pilon

Durée : 2 min 14 s

Dernière modification :
6 juin 2006


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Tous les clips de cette émission

Affichez
33 clips disponibles   . 1  . 2  . 3   >    »

MédiaTitre et dateDescription
Radio
7 min 54 s
13 février 1980
Lizette Gervais appuie l'aide aux Cambodgiens
L'animatrice dénonce le peu d'aide apportée aux populations démunies des pays du Sud-Est asiatique.
Radio
11 min 44 s
29 juin 1979
Boeing vs Airbus
Afin de moderniser sa flotte aérienne, Air Canada doit choisir entre deux modèles d'avion : le Boeing 767 et l'Airbus A310.
Radio
16 min 12 s
11 mai 1979
Des « dissidents » rejettent Kativik
La population de deux villages inuits refuse d'envoyer ses enfants dans les écoles de la commission scolaire Kativik.
Radio
3 min 42 s
11 mai 1979
S'entendre avec les Amérindiens du Nord
Daniel Gourd précise les enjeux encourus par les Amérindiens face aux travaux de la baie James.
Radio
11 min 09 s
11 avril 1979
L'immigration haïtienne
Jean-claude Icard parle du flux migratoire de la population haïtienne au Québec.
Radio
20 min 46 s
11 avril 1979
L'arrivée des premiers immigrants
À la fin du XVIIIe siècle, les premiers immigrants noirs arrivent au Canada; le chemin de fer clandestin leur permet de fuir l'esclavage.
Radio
14 min 49 s
18 janvier 1979
Vivre dans la « grande noirceur »
Les valeurs traditionnelles du clergé et du gouvernement de Maurice Duplessis dominent la société québécoise de 1948.
Radio
2 min 42 s
18 janvier 1979
Refus global : un texte cinglant
Le 9 août 1948, Paul-Émile Borduas et un groupe d'artistes lancent le manifeste Refus Global.
Radio
3 min 34 s
9 janvier 1979
Automobile : vers un marché libre?
Créer un marché commun de l'automobile et libéraliser le commerce entre le Canada et les États-Unis : tels sont les objectifs du Pacte de l'automobile.
Radio
7 min 47 s
9 janvier 1979
Pour une renégociation du Pacte de l'auto
En 1979, la renégociation du pacte de l'automobile est au centre des discussions, comme l'explique Pierre Pilon.
Radio
2 min 14 s
9 janvier 1979
À qui profite le Pacte?
Très tôt, des critiques sont formulées à propos du Pacte dont les résultats divisent l'opinion.
Radio
23 min 53 s
23 août 1978
Fermeture de la garderie Soleil
Considérée comme une institution d'avant-garde, la garderie Soleil ferme ses portes en 1978, faute de fonds.
Radio
9 min
15 juin 1978
Confidences d'un diplomate au Vietnam
Le diplomate Michel Gauvin parle de son expérience au Vietnam, où il a séjourné après la défaite française en Indochine.
Radio
4 min 31 s
16 février 1978
Gérald Godin et le nationalisme
En 1978, Gérald Godin, député péquiste, s'exprime sur l'avenir du Québec lors d'un congrès au cégep Lionel-Groulx, à Montréal.
Radio
6 min 22 s
20 septembre 1977
Le sénateur Manning s'adresse aux Québécois
Devenu sénateur, Ernest Manning tente de convaincre les Québécois que le reste du pays tient à eux.
33 clips disponibles   . 1  . 2  . 3   >    »