Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Émissions · Nouvelles

Nouvelles

À coeur donné rien d'impossible

Date de diffusion : 31 mai 1968

C'est un homme fatigué qui se présente devant la presse canadienne ce 31 mai 1968. Le docteur Pierre Grondin et son équipe de l'Institut de cardiologie de Montréal viennent de réaliser la première greffe du cœur au Canada, la 18e au monde. L'opération d'une durée de quatre heures s'est déroulée sans problème. Pour cette première canadienne, chose remarquable, l'équipe du docteur Grondin avait le choix entre les organes de trois donneurs.

Le receveur, Albert Murphy, était un homme de 58 ans, marié et père de trois enfants. Depuis plus de 15 ans, il souffrait de problèmes cardiovasculaires. Les derniers mois avant son opération, Albert Murphy était contraint à l'inactivité. Sa déficience coronarienne le laissait dans un état de faiblesse extrême, ce qui l'obligeait à rester couché toute la journée. Selon l'avis de quatre cardiologues, la transplantation était son dernier recours.

Malgré le succès de l'opération, l'état de santé du receveur continua de se détériorer. Des problèmes liés à la coagulation du sang provoquèrent une détérioration de ses fonctions pulmonaires et rénales. Ces complications entraînèrent son décès le lendemain. La voie était cependant ouverte. Moins d'un mois plus tard, l'équipe de l'Institut de cardiologie, encore dirigée par Pierre Grondin, effectuait une deuxième greffe.

À coeur donné rien d'impossible

• C'est au Cap, en Afrique du Sud, qu'est pratiquée la première greffe du cœur par le docteur Christian Barnard, le 3 décembre 1967. Le premier greffé, Louis Washkansky, survit 18 jours. La première greffe en Europe est réalisée à Paris, le 24 avril 1968, par une équipe dirigée par le professeur Christian Cabrol. En 1968, il y eut 102 greffes du cœur partout dans le monde.

• Petit-fils et fils de médecin, Pierre Grondin naît le 18 août 1925 à Québec. Il fut pendant trois années omnipraticien, « délivrant » plus de 700 bébés, avant de se spécialiser en cardiologie. Au cours des années 1970 et 1980, il exerça la médecine aux États-Unis. Le docteur Grondin prit sa retraite en 1996. Cependant, en 2003, à l'âge de 77 ans, il offrit ses services aux urgences de l'hôpital de Shawinigan, qui étaient en manque cruel d'urgentologues.

• L'Institut de cardiologie de Montréal est fondé en 1954 par le docteur Paul David. Chef de file mondial en matière de prévention des maladies cardiovasculaires, l'Institut est le seul centre hospitalier autonome de cardiologie au Canada. Centre de recherche universitaire, il est affilié à la Faculté de médecine de l'Université de Montréal.

À coeur donné rien d'impossible

Média : Télévision

Émission : Nouvelles

Date de diffusion : 31 mai 1968

Invité(s) : Dr Pierre Grondin

Durée : 2 min 20 s

Audition difficile, ajustez le volume

Dernière modification :
10 mars 2008


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Tous les clips de cette émission

Affichez
78 clips disponibles   «   <  . 3  . 4  . 5  . 6   >    »

MédiaTitre et dateDescription
Télévision
2 min 20 s
31 mai 1968
À coeur donné rien d'impossible
Le docteur Pierre Grondin et son équipe effectuent la première greffe du cœur au Canada.
Télévision
29 s
8 avril 1968
La Place Bonaventure inaugurée
En 1968, la Place Bonaventure vient redessiner le visage urbain de Montréal.
Télévision
1 min 33 s
3 avril 1968
Pearson et l'OTAN
Paul-Henri Spaak parle de Lester B. Pearson et de son rôle au sein de l'OTAN.
Télévision
1 min 33 s
1er février 1968
Le Mouvement souveraineté-association
Le 19 novembre 1967, René Lévesque crée le Mouvement souveraineté-association.
Télévision
1 min 47 s
2 octobre 1967
Le Contempra de Northern Electric
Premier appareil téléphonique moderne conçu au Canada, le Contempra connaîtra un énorme succès.
Télévision
1 min 26 s
10 septembre 1967
Des millions de victimes
Les images d'Auschwitz sous la brume, en 1967, reflètent à peine ce que fut l'univers concentrationnaire nazi.
Télévision
1 min 52 s
22 août 1967
Des députés apprennent le français
James Bamber interviewe des députés fédéraux toujours unilingues anglophones, même après une immersion en français.
Télévision
1 min 24 s
3 juillet 1967
La reine visite Expo 67
Ces images d'archives montrent l'imposant dispositif de sécurité mis en place pour le passage de la reine à Expo 67.
Télévision
1 min 31 s
20 septembre 1966
Un plan d'urbanisme pour Longueuil
Au milieu des années 1960, la ville de Longueuil lance un vaste plan d'urbanisme.
Télévision
2 min 54 s
10 mai 1966
Habitat 67, bloc par bloc
Avec son projet d'habitation urbaine, Moshe Safdie souhaite créer un nouveau style de vie.
Télévision
1 min 55 s
1er mars 1966
Gerda fait la une des médias
Ces images silencieuses d'articles de journaux et de Gerda Munsinger elle-même font partie des archives de Radio-Canada.
Télévision
2 min 05 s
24 janvier 1966
René Lévesque dit non à l'unilinguisme
René Lévesque, alors ministre dans le gouvernement Lesage, rejette l'unilinguisme, mais prône un plus grand respect du français, langue de la majorité.
Télévision
36 s
22 avril 1965
Montréal à l'heure des Stones
Le 22 avril 1965, les Stones débarquent à Montréal pour la première fois.
Télévision
54 s
1er janvier 1965
Réal Caouette et les hôtesses d'Air Canada
Réal Caouette se réjouit de l'embauche d'hôtesses canadiennes-françaises par Air Canada.
Télévision
1 min 01 s
13 décembre 1963
Le défilé du père Noël
Cet extrait montre le défilé du père Noël d'Eaton version 1963, conçu et réalisé par les employés du magasin.
78 clips disponibles   «   <  . 3  . 4  . 5  . 6   >    »