Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Émissions · Appelez-moi Lise

Appelez-moi Lise

À l'antenne de 1972 à 1976

En compagnie de Jacques Fauteux, Lise Payette animait ce talk-show de fin de soirée qui a connu un grand succès. Durant une heure, ils s'entretenaient avec des artistes et des personnalités de tous les domaines. L'émission était diffusée en direct, du lundi au vendredi. Chaque année, Appelez-moi Lise présentait aussi le Concours du plus bel homme du Canada, lancé à l'époque où Lise Payette animait la série radiophonique Place aux femmes.

Champion de motoneige

Date de diffusion : 6 mars 1975

Gilles Villeneuve voit le jour à Chambly, le 18 janvier 1950. Il a la personnalité de son père Séville, mais est tout le portrait de sa mère Georgette Coupal. Son frère Jacques vient au monde trois ans plus tard. Ils sont très proches l'un de l'autre de même que de leurs parents. La famille déménage à Berthierville alors que Gilles n'a que huit ans.

Enfant, Gilles est extrêmement timide et réservé. Mais derrière cette personnalité à l'apparence fragile se cache une énorme détermination. Son ambition et son énergie sont sans limites.

En plus de leur inculquer le sens de la perfection et du travail bien fait, Séville transmet à ses deux fils le goût de la vitesse. À 10 ans, Gilles impressionne ses camarades avec ses prouesses sur un vélo à 10 vitesses. À 15 ans, il subtilise la voiture de son père. Il rate une courbe à plus de 160 km/h sous la pluie. S'il s'en tire sans une égratignure, la voiture est bonne pour la ferraille.

Pour 50 $ à 100 $, il fait l'acquisition de vieilles bagnoles qu'il retape lui-même. La mécanique le passionne autant que la vitesse. Déjà, à l'âge de 17 ans, il peut démonter et remonter un moteur. Parmi ses voitures, il se paye, entre autres, une MG « A », une Skoda, qu'il faut pousser pour faire démarrer, et deux Mustang. Il participe à des courses de stock-cars et d'accélération à Sanair. Lors des courses, Gilles roule comme un fou. Il dépasse de n'importe quelle façon, même par la voie d'accotement.

Il se marie à 19 ans avec Joann Barthe, avec qui il a deux enfants, Jacques, aujourd'hui pilote de formule 1, et Mélanie. Désormais, il n'y a plus que la course automobile au centre de sa vie, mais sa famille aussi. Pour la faire vivre, il entreprend des courses de motoneige. Il réussit à se dénicher un emploi chez Motoski, qui lui fournit trois motoneiges, un soutien technique et un salaire. En 1974, il devient champion du monde de cette discipline.

Champion de motoneige

• Gilles était doué pour la musique. Il avait une bonne oreille, et, puisque son père était accordeur de piano, il se lança dans la pratique de cet instrument avec lequel il se débrouillait très bien. Mais c'est la trompette qu'il préfère. Il répète de trois à quatre heures par jour et rêve même d'une carrière de musicien. Il est membre de la fanfare du Séminaire de Joliette, où il étudie. Il devient rien de moins que premier trompettiste!

• Gilles est un autodidacte. Que ce soit la musique ou la mécanique, il a toujours appris sans compter sur personne d'autre que lui-même. Par exemple, il a appris l'anglais en lisant des tas de revues américaines de mécanique automobile.

Champion de motoneige

Média : Télévision

Émission : Appelez-moi Lise

Date de diffusion : 6 mars 1975

Invité(s) : Gilles Villeneuve

Ressource(s) : Jacques Fauteux, Lise Payette

Durée : 8 min 47 s

Audio d'une émission de télévision

Dernière modification :
23 septembre 2008


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




clips précédents
Activez le Javascript sur votre navigateur...
clips suivants
17 clips dans ce dossier . page . 1  . 2 

Tous les clips de cette émission

Affichez
19 clips disponibles   . 1  . 2 

MédiaTitre et dateDescription
Télévision
10 min
16 septembre 1976
Vachon et Lemaire expliquent...
À la suite de la victoire canadienne au premier tournoi de Coupe Canada, Rogatien Vachon et Jacques Lemaire rencontrent Lise Payette.
Télévision
11 min 15 s
24 juillet 1976
Nadia, reine des Jeux
Vedette des Jeux, la gymnaste Nadia Comaneci décroche la note parfaite de 10 pour la première fois dans l'histoire olympique.
Télévision
9 min 27 s
21 juillet 1976
Lucille Lessard
En 1974, la spécialiste du tir à l'arc remporte le titre canadien et celui de championne du monde extérieur. L'année suivante, elle termine septième aux championnats du monde et est considérée comme un espoir olympique canadien en prévision des Jeux de 1976 à Montréal. Lessard rate cependant sa qualification. L'archée s'assure plus tard d'une place aux Jeux de Moscou, mais doit aussi les oublier.
Télévision
10 min 48 s
20 juillet 1976
Kathy Kreiner, la révélation
La skieuse Kathy Kreiner remporte l'or aux Jeux olympiques d'Innsbruck, en Autriche, en 1976.
Télévision
6 min 05 s
19 juillet 1976
Arthur Boulet, porteur de la flamme olympique
À l'âge de 69 ans, Arthur Boulet a porté la flamme olympique des Jeux de 1976 sur une distance d'un kilomètre.
Télévision
11 min 08 s
28 juin 1976
Le cuisinier de l'Olympe
Lise Payette interviewe le chef responsable des repas qui seront servis aux athlètes pendant les Jeux olympiques.
Télévision
10 min 36 s
19 mai 1975
L'incroyable destin d'Édouard Carpentier
Reconnu pour son style spectaculaire, Édouard Carpentier, le «  flying frenchman », séduit les amateurs de lutte.
Télévision
9 min 15 s
10 mars 1975
Jeanne Sauvé et la condition féminine
À l'occasion de l'Année internationale de la femme, Jeanne Sauvé parle des luttes à mener pour l'avancement des femmes.
Télévision
10 min 54 s
7 mars 1975
Des conseillères municipales parlent à coeur ouvert
Trois conseillères municipales décrivent à Lise Payette les réalités de leur travail à l'hôtel de ville.
Télévision
8 min 47 s
6 mars 1975
Champion de motoneige
Avant de rouler sur les grands circuits automobiles, Gilles Villeneuve fait ses débuts en motoneige. Il devient même champion du monde.
Télévision
12 min 58 s
14 octobre 1974
À la tête du Conseil du Trésor
D'abord plus jeune ministre, Chrétien est aussi le premier francophone à diriger le Conseil du Trésor puis les Finances.
Télévision
24 min 44 s
8 octobre 1974
Maurice Druon, l’auteur des Rois maudits
En 1974, Lise Payette rencontre l'auteur Maurice Druon, qui lui parle de son enfance, du Chant des partisans et de sa rencontre avec de Gaulle.
Télévision
31 min 47 s
27 septembre 1974
Ciao Marcello!
Le 19 décembre 1996, le beau Marcello Mastroianni, le séducteur incarné, est emporté par la maladie.
Télévision
7 min 48 s
29 janvier 1974
Nancy Greene raconte
Le 29 janvier 1974, Lise Payette reçoit la skieuse canadienne Nancy Greene dans le cadre de son émission Appelez-moi Lise.
Télévision
10 min
5 décembre 1973
Bethune, médecin canadien au pays de Mao
Le 12 novembre 1939, une septicémie emportait le médecin canadien Norman Bethune. Il avait 49 ans.
19 clips disponibles   . 1  . 2