Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Émissions · Le Nouveau Drapeau canadien

Le Nouveau Drapeau canadien

Atanarjuat, la légende de l'homme rapide

Date de diffusion : 8 avril 2002

Le 20 mai 2001, le peuple inuit du Grand Nord canadien vit une importante page de son histoire. Le film Atanarjuat du réalisateur inuit Zacharias Kunuk remporte la Caméra d'or, prix décerné au meilleur premier long métrage, au célèbre festival de Cannes. Les cinéphiles du monde entier ont les yeux rivés sur Cannes. C'est la première fois qu'un film inuit est honoré de la sorte. Peu de temps après, le journaliste Pierre Migneault s'est rendu au pays d'Atanarjuat. Il a rencontré le réalisateur et les Inuits du Grand Nord.

L'action du film se déroule à Igloolik, une communauté de 1200 Inuits située dans la terre de Baffin, dans l'Arctique canadien. Le long métrage raconte une légende orale inuite vieille de 4000 ans. Atanarjuat gagne le cœur d'une jeune femme promise au fils du chef d'un clan rival. L'amoureux éconduit se venge. Atanarjuat échappe, grâce à une course effrénée, à un attentat meurtrier. Son frère meurt. La morale de la légende inuite nous dit qu'il est dangereux de faire passer ses désirs personnels avant le bien-être de la communauté.

Le film, tourné en 1999, est produit en inuktitut… le premier scénario au monde écrit et réalisé dans cette langue. Les acteurs, pour la plupart des débutants, sont tous natifs d'Igloolik. L'équipe de production se compose à 90 % d'Inuits. Les paysages époustouflants d'Atanarjuat font partie de l'histoire. Toutes les scènes du film sont tournées en extérieur, sur la glace de mer, dans la toundra et les plaines qui entourent Igloolik. Le tournage dure six mois, et malgré les conditions difficiles, il s'effectue dans la bonne humeur.

Atanarjuat, la légende de l'homme rapide

Atanarjuat remporte douze honneurs importants sur la scène internationale. Outre la Caméra d'or, le réalisateur reçoit six Génie et s'illustre au Festival international du film d'Édimbourg.

• Le film est réalisé avec un budget de 1,96 million de dollars. L'Office national du film et Téléfilm Canada ont versé la majeure partie de cette somme.

• Zacharias Kunuk a produit et réalisé une trentaine de courts métrages, documentaires et émissions de télévision avant de tourner Atanarjuat.

• Il a le coup de foudre pour le cinéma en 1966.

• Sculpteur célèbre, la vente de ses œuvres lui permet d'acheter sa première caméra en 1981. Depuis, il se consacre à sa nouvelle passion.

• Le président français, Jacques Chirac, est un admirateur de Zacharias Kunuk. Le premier film inuit présenté à Cannes le touche. Il déclare : « La civilisation inuite est une civilisation passionnante et ce film magnifique permet d'en entrevoir certains aspects. »

Atanarjuat, la légende de l'homme rapide

Média : Télévision

Émission : Le Nouveau Drapeau canadien

Date de diffusion : 8 avril 2002

Invité(s) : Zacharias Kunuk

Ressource(s) : Pierre Migneault

Durée : 10 min 01 s

Dernière modification :
25 mai 2005


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Tous les clips de cette émission

3 clips disponibles  

MédiaTitre et dateDescription
Télévision
10 min 01 s
8 avril 2002
Atanarjuat, la légende de l'homme rapide
Le cinéaste inuit Zacharias Kunuk remporte à Cannes la Caméra d'or pour son premier film, Atanarjuat, la légende de l'homme rapide.
Télévision
2 min 43 s
15 février 1965
L'adoption officielle de l'unifolié
Quelques milliers de personnes se donnent rendez-vous devant la Tour de la Paix pour célébrer l'adoption du nouveau drapeau canadien.
Télévision
28 min
15 février 1965
Le nouveau drapeau canadien
Le 15 février 1965, le nouveau drapeau canadien flotte pour la première fois sur la colline du Parlement.
3 clips disponibles