Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Émissions · Le Matin de la fête

Le Matin de la fête

Dévotion au frère André

Date de diffusion : 29 août 1976

Outre l'édification de la plus grande église en Amérique du Nord, l'œuvre la plus imposante du frère André demeure la force de ses actions à dimension spirituelle. Sa foi profonde et authentique en saint Joseph a touché le cœur des fidèles et les a rapprochés du sens sacré de la religion.

Dans cette entrevue accordée au père Émile Legault, l'animateur de l'émission Le Matin de la fête, la sociologue Marie-Martine Brault soutient que l'action et la dévotion du frère André correspondent mieux aux besoins spirituels des fidèles que les messages religieux habituels, plus théoriques et rationnels.

Le frère André est toute sa vie resté un homme simple, pieux, qui a consacré son temps aux autres. Sa puissante dévotion à saint Joseph l'érige en une sorte de « palier intermédiaire » entre le monde naturel et surnaturel, explique la sociologue Marie-Martine Brault.

Bien sûr, l'intérêt des gens s'est souvent limité à des demandes de faveurs ou de guérisons. Mais le caractère mystique de ce personnage si humble et timide a créé, même après sa mort, un climat propice au recueillement et à l'ouverture de l'âme dans un des plus hauts lieux de pèlerinage du monde catholique.

Dévotion au frère André

• Lors de son assermentation comme novice à la Congrégation de Sainte-Croix, en 1870, Alfred Bessette devient le frère André. Il choisit ce nom pour rendre hommage à l'abbé André Provençal, un homme qui l'a beaucoup aidé et pour lequel il éprouvait une admiration sans limite. Le choix de ce nom vise également à souligner le collège Saint-André, édifié à Saint-Césaire par l'abbé Provençal.

• Saint Joseph obtient la reconnaissance dès les premières années de la Nouvelle-France. En effet, le 19 mars 1624, les pères récollets le choisissent comme patron et protecteur du pays (le Canada). Ce choix sera confirmé par les jésuites canadiens et sanctionné par le pape Urbain VIII en 1637.

• En 1847, le pape Pie IX déclare le 19 mars fête de saint Joseph.

• Le 8 décembre 1870, le même Pie IX proclame saint Joseph patron de l'Église universelle. Une nouvelle qui émeut le frère André. Saint Joseph était déjà le patron des charpentiers et des travailleurs.

Dévotion au frère André

Média : Radio

Émission : Le Matin de la fête

Date de diffusion : 29 août 1976

Invité(s) : Marie-Martine Brault

Ressource(s) : Émile Legault

Durée : 25 min 51 s

Dernière modification :
5 juin 2006


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Tous les clips de cette émission

5 clips disponibles  

MédiaTitre et dateDescription
Radio
46 min 31 s
26 avril 1987
Apprendre en français
Interdite pendant plus de 40 ans, l'instruction en français reprend son droit de cité en Alberta au cours des années 1980.
Radio
7 min 40 s
6 octobre 1985
Qui sont les Métis?
L'origine et le parcours des « bois-brûlés » vu par des Métis et des historiens de Saskatchewan.
Radio
13 min 48 s
9 septembre 1984
Message de paix et d'espoir de Jean-Paul II
Quelle est la fonction sociale du voyage du Saint-Père? L'État s'est-il impliqué dans ce périple?
Radio
25 min 51 s
29 août 1976
Dévotion au frère André
La simplicité de l'œuvre du frère André et sa personnalité représentent l'expression d'une foi populaire.
Radio
4 min 28 s
8 septembre 1974
Une tribune sur La Rencontre
Le père Émile Legault reçoit des appels d'auditeurs intéressés à en savoir plus sur « La Rencontre ».
5 clips disponibles