Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Émissions · Actuel

Actuel

Après le dernier métro...

Date de diffusion : 30 septembre 1987

La nuit, quand la ville dort, les voitures du métro regagnent leur lieu d'entreposage, aux stations Angrignon, Honoré-Beaugrand et Saint-Charles.

Pendant ce temps, plusieurs employés vaquent à l'entretien des 300 km de rails. Les parcoureurs sillonnent les tunnels pour détecter les anomalies tandis que les agents de sécurité contrôlent l'état des stations.

Le journaliste Pierre Dupont est allé à la rencontre de ces « oiseaux de nuit ».

En 2001, la STCUM dispose d'un contingent de 400 employés d'entretien. La propreté des stations incombe à 150 agents qui s'affairent à entretenir les rames et les quais des stations avant le lever du jour. Une fois leur tâche accomplie, ils entreposent leur matériel dans les centres d'attachement Youville, Viau et Duvernay.

Avant l'arrivée du pilote automatique en 1976, il y avait deux opérateurs : un à l'avant et un à l'arrière du train. Désormais, un seul opérateur est chargé de la rame, excepté sur la ligne orange.

Après le dernier métro...

• Deux fois dans son existence le métro a roulé durant 24 heures sans interruption. Lors de la tempête de neige, le 3 mars 1971, et le soir du 31 décembre 1999, le métro roula toute la nuit, la veille de l'an 2000.

• L'art fait son entrée dans le métro en 1967. Chacune des stations du réseau a été conçue par un architecte différent et les œuvres d'art du réseau initial ont toutes été financées par des bienfaiteurs. Les matériaux utilisés sont surtout le granit, la brique et la tuile de céramique.

• La première station à exposer une œuvre d'art sera la station Place-des-Arts, inaugurée le 20 décembre 1967, qui présente L'histoire de la musique à Montréal, une œuvre de l'artiste québécois Frédéric Back.

• Parmi les artistes québécois qui ont concouru à la décoration du métro figurent Robert LaPalme, Jean-Paul Mousseau, Marcelle Ferron et Frédéric Back.

• La station Peel, inaugurée le 14 octobre 1966, fut dessinée par les architectes Papineau, Gérin-Lajoie et Leblanc. C'est l'artiste Jean-Paul Mousseau qui fut chargé de sa décoration, entièrement réalisée avec des matériaux québécois. De larges disques de céramique ornent les murs de la station. Membre du mouvement des « automatistes » et signataire du Refus global, Jean-Paul Mousseau a aussi réalisé la murale de la station Viau.

Après le dernier métro...

Média : Télévision

Émission : Actuel

Date de diffusion : 30 septembre 1987

Invité(s) : Camille Desormeaux, Pierre Jacques, Pierre Lebel

Ressource(s) : Pierre Dupont

Durée : 7 min 21 s

Dernière modification :
13 novembre 2008


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Tous les clips de cette émission

Affichez
6 clips disponibles  

MédiaTitre et dateDescription
Télévision
2 min 16 s
21 décembre 1988
Prévention contre l'alcool au volant
André Viger tente de sensibiliser les jeunes aux risques liés à l'alcool au volant.
Télévision
2 min 38 s
29 octobre 1988
Miron, critique culinaire
Le poète, amateur de brochettes, donne son appréciation de la cuisine grecque !
Télévision
6 min 09 s
19 octobre 1988
Métamorphose de l'Indien
L'objectif avoué de l'éducation est d'opérer une transformation radicale : il faut « tuer l'Indien au cœur de l'enfant ».
Télévision
11 min 04 s
2 décembre 1987
Arlette Cousture, petite-fille d'Émilie Bordeleau
En 1987, Arlette Cousture remporte le prix du public du Salon du livre de Montréal pour son roman Les Filles de Caleb.
Télévision
7 min 21 s
30 septembre 1987
Après le dernier métro...
Les employés de la STM assurent l'entretien du réseau.
Télévision
10 min 21 s
9 septembre 1987
Un réseau d'entraide juif
La fédération de l'Appel juif unifié s'occupe de soulager la misère des pauvres de la communauté juive.
6 clips disponibles