Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Émissions · Fermeture de l’Expo 67

Fermeture de l’Expo 67

Fin de l'Expo

Date de diffusion : 29 octobre 1967

« L'Expo 67 n'est plus, vive Terre des hommes! » s'écrie le maire Jean Drapeau, lorsque l'exposition universelle de Montréal prend fin, le 29 octobre 1967. Depuis la Place des Nations, les journalistes Michel Pelland, Gérald Lachance et Guy Dozois assistent aux cérémonies de clôture.

Les journalistes profitent de l'occasion pour dresser un bilan de l'Expo. Au début du reportage, la musicologue Andrée Desautels rappelle les créations suscitées par l'exposition dans différents domaines artistiques. Ensuite, l'économiste François Lacasse explique comment l'Expo 67 a pu connaître un déficit malgré une grande affluence.

La réalisation de l'Expo 67 aura coûté 430 millions de dollars. Au moment de sa préparation, les analystes prévoient déjà un déficit de 150 millions de dollars. Dans les faits, il dépassera les 210 millions de dollars.

Toutefois les touristes et les Canadiens ont dépensé énormément d'argent à Montréal et la ville s'est dotée de nouvelles infrastructures permanentes. Comme la Compagnie de l'exposition a été dissoute en décembre 1967, personne n'a procédé à l'analyse exacte des retombées économiques.

La fréquentation de l'Expo a dépassé les prévisions, établies à 30 millions de visiteurs. Les organisateurs d'Expo 67 ont enregistré 50 306 648 visites. Grâce aux passeports, certaines personnes sont revenues des dizaines de fois.

Le principal investisseur de l'exposition, le gouvernement canadien, a profité de la popularité de l'Expo auprès des étrangers. De 1966 à 1967, les revenus touristiques annuels du pays sont passés de 600 millions à plus d'un milliard de dollars.

Fin de l'Expo

• Dans le cadre de son Festival mondial, l'Expo 67 a présenté nombre de concerts, opéras, ballets, pièces de théâtre et spectacles de variétés. Deux cents groupes ou artistes ont donné des représentations dont la troupe d'opéra de la Scala de Milan et le New York Philharmonic.

• Plusieurs événements du festival se déroulent à la Place des Arts, qui inaugure deux nouvelles salles pour Expo 67 : le théâtre Maisonneuve (1300 places) et le théâtre Port-Royal (800 places).

• Pas moins d'une soixantaine de présidents, premiers ministres, princes ou princesses ont visité l'Expo 67. Lors de la venue de la reine Élisabeth, l'Expo a dû fermer une partie de l'île Notre-Dame aux visiteurs pour assurer sa sécurité.

• Le président français Charles de Gaulle visite l'Expo le 25 juillet, au lendemain de sa célèbre déclaration de l'Hôtel de Ville de Montréal : « Vive le Québec libre! ».

• Du 21 septembre au 21 octobre 1967, une grève des employés de la Société des transports de la communauté urbaine de Montréal fait perdre environ cinq millions de visiteurs à l'Expo, soit un revenu de 4,5 millions de dollars.

• Le cinquante millionième visiteur se présente à l'exposition le 28 octobre. Mme Marthe Racine, résidente de Repentigny gagne plusieurs cadeaux dont un voyage de deux semaines à l'exposition d'Osaka en 1970.

Fin de l'Expo

Média : Radio

Émission : Fermeture de l'Expo 67

Date de diffusion : 29 octobre 1967

Invité(s) : Andrée Desautels, Jean Drapeau, Pierre Dupuy, Jan-Albert Goris, Daniel Johnson, François Lacasse, Roland Michener, Lester B. Pearson

Ressource(s) : Gérald Lachance, Michel Pelland, Guy Dozois

Durée : 1 h 23 min 34 s

Dernière modification :
4 mars 2008


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
Jean Drapeau veut l'expo!
Radio
6 min 33 s
À l'automne 1962, le maire de Montréal se rend à Paris pour que sa ville obtienne l'exposition universelle.
Ouverture officielle de l'Expo 67
Télévision
23 min 22 s
27 avril 1967
L'inauguration officielle de l'Expo, diffusée aux quatre coins du monde, a lieu le 27 avril 1967.