Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Émissions · Face à face

Face à face

Affrontement Daniel Johnson et Jacques Parizeau

Date de diffusion : 29 août 1994

Trente-deux ans après le tout premier débat de l'histoire de la télévision canadienne, les candidats libéral et péquiste se retrouvent devant les caméras. Jacques Parizeau avait pourtant tenté d'esquiver la rencontre, il accepte finalement de se prêter au jeu.

L'événement est diffusé sur trois réseaux, Radio-Canada, TVA et Radio-Québec (aujourd'hui Télé-Québec). Le tirage au sort a désigné l'animateur : c'est au lecteur de nouvelles Jacques Moisan qu'il revient de faire respecter l'ordre.

La préparation du débat est ardue, d'autant plus que le jeune chef de l'Action démocratique du Québec (ADQ) tient fermement à participer à la rencontre. À la mi-août, l'ADQ dépose une requête en injonction à la Cour supérieure du Québec afin de forcer le consortium de diffuseurs à inclure Mario Dumont dans le débat des chefs. Mais la cour rejette la requête en injonction, rejet confirmé par la Cour d'appel du Québec quelques jours plus tard.

Tout comme lors du débat de 1985, la question de la santé prend une place importante le 29 août 1994. Selon Jacques Parizeau, 3500 jeunes patients auraient été inscrits sur les listes d'attente de l'hôpital pour enfants Sainte-Justine de Montréal. Le problème des listes d'attente dans les hôpitaux, décrié par Robert Bourassa en 1985, ne semble donc pas s'être résorbé après neuf ans de gouvernement libéral.

L'autre moment fort du débat est celui pendant lequel les deux candidats ont abordé la question de la souveraineté.

Affrontement Daniel Johnson et Jacques Parizeau

• Trois journalistes sont présents sur le plateau lors du débat télévisé de 1994. Anne-Marie Dussault représente Radio-Québec, Jean-François Lépine Radio-Canada et Stéphan Bureau TVA. Ils ont chacun droit à une question par thème abordé et chacun des candidats a 90 secondes pour y répondre.

• Il n'y avait pas eu de débat entre Jacques Parizeau et Robert Bourassa avant les élections de 1989. Le premier ministre Bourassa avait pourtant proposé la date du 31 août, mais son adversaire péquiste voulait que le débat ait lieu le plus tard possible dans la campagne électorale. Devant le refus de Bourassa, Parizeau lui propose, en vain, une rencontre sur la souveraineté à la date et au lieu de son choix.

• Le jeudi 25 août, vers 15 heures, un individu communique avec le service à l'auditoire de Radio-Québec et déclare qu'une bombe cachée dans l'édifice de la télévision publique québécoise explosera si Mario Dumont n'obtient pas le droit de participer au débat des chefs. Délire d'un désaxé ou menace réelle? Dumont n'était pas présent au débat et l'édifice de Radio-Québec est resté intact.

Affrontement Daniel Johnson et Jacques Parizeau

Média : Télévision

Émission : Face à face

Date de diffusion : 29 août 1994

Invité(s) : Daniel Johnson, Jacques Parizeau

Ressource(s) : Jacques Moisan

Durée : 6 min 26 s

Crédits : Consortium des médias

Dernière modification :
14 novembre 2008


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Tous les clips de cette émission

4 clips disponibles  

MédiaTitre et dateDescription
Télévision
6 min 26 s
29 août 1994
Affrontement Daniel Johnson et Jacques Parizeau
Il faut attendre 32 ans pour que les candidats se retrouvent à débattre devant les caméras de télévision.
Télévision
34 min 14 s
24 octobre 1988
1988 : pour ou contre le libre-échange
À l'automne 1988, le traité de libre-échange canado-américain monopolise le débat des chefs.
Télévision
11 min 20 s
24 juillet 1984
1984 : Mulroney affronte Turner

En 1984, le débat télévisé des chefs offre l'occasion à Brian Mulroney de réprouver les nominations partisanes de John Turner.

Télévision
5 min 01 s
26 novembre 1979
Le Goncourt pour Pélagie
Avec son roman Pélagie-la-Charrette , l'auteure décroche le prix Goncourt en 1979.
4 clips disponibles