Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Émissions · Carrefour (télévision)

Carrefour (télévision)

À l'antenne de 1955 à 1962

Comme dans sa version radiophonique, Carrefour présente des entretiens et des reportages sur des sujets variés. Diffusée les soirs de semaine à 18 h 45, l'émission propose de trois à cinq entrevues en 30 minutes. Au fil des ans, des intervieweurs tels René Lévesque, Judith Jasmin et Wilfrid Lemoine ont fait le succès de Carrefour. Pour assouvir la curiosité des téléspectateurs, les journalistes se sont souvent déplacés à l'extérieur de Montréal, et parfois à l'étranger. L'émission ayant rarement été conservée dans son format intégral, nous vous la présentons sous forme d'extraits.

Un nouvel hôpital Sainte-Justine

Date de diffusion : 14 mars 1957

L'hôpital Sainte-Justine pour enfants malades déménage le 20 octobre 1957 de l'édifice de la rue Saint-Denis à son emplacement actuel, sur le chemin de la côte Sainte-Catherine à Montréal. L'inauguration a lieu le 9 novembre. Le cardinal Léger bénit alors chacune des salles de l'hôpital qui compte plus de 800 lits.

Quelques mois plus tôt, Germaine Parizeau, secrétaire-trésorière de l'hôpital Sainte-Justine, précise comment se déroulera le déménagement. Germaine Parizeau est aussi la mère du futur premier ministre du Québec, Jacques Parizeau.

Même si l'hôpital Sainte-Justine n'en est pas à son premier déménagement, celui de 1957 sera le plus important. Fondé en 1907, l'hôpital s'installe en 1908 à l'angle des rues De Lorimier et Rachel. Alors qu'il obtient en 1914 son premier contrat d'affiliation à l'Université Laval de Montréal – devenu l'Université de Montréal en 1919 –, l'hôpital déménage rue Saint-Denis. Entre 1922 et 1927, grâce à la construction d'une nouvelle aile, le nombre de lits passe de 150 à 300.

Présidente et cofondatrice de l'hôpital, Justine Lacoste-Beaubien a 80 ans lorsqu'elle coordonne le déménagement des enfants malades vers le nouvel établissement. Un défilé de près de 35 ambulances transportent les jeunes vers l'hôpital ultramoderne du chemin de la côte Sainte-Catherine.

Justine Lacoste-Beaubien, le premier ministre Maurice Duplessis, le maire de Montréal Sarto Fournier, ainsi que le cardinal Paul-Émile Léger et de nombreuses religieuses sont présents lors de l'inauguration du 9 novembre 1957. L'événement souligne aussi le cinquantième anniversaire de l'hôpital.

Un nouvel hôpital Sainte-Justine

• Les travaux et la campagne de financement pour la construction de l'hôpital débutent en 1951. Le nouvel établissement est bâti au coût de 30 millions de dollars. En déménageant, l'hôpital Sainte-Justine, qui accueille de nombreux internes, se rapproche de l'Université de Montréal.

• Développé grâce au travail de comités de bénévoles et de médecins offrant gratuitement leurs services, l'hôpital Sainte-Justine ne rémunérera ses praticiens qu'à partir de 1935. L'établissement compte quelques centaines de bénévoles à la fin des années 1950.

• Née en 1877, Justine Lacoste-Beaubien préside le comité fondateur de l'Hôpital Sainte-Justine. Fille d'un juriste réputé, Justine Lacoste épouse en 1899 l'homme d'affaires Louis de Gaspé Beaubien. À partir de 1907 et jusqu'à sa mort, elle œuvre pour le développement de l'hôpital Sainte-Justine.

• Le nom de Sainte-Justine fut attribué à l'hôpital en l'honneur de la martyre vénérée à Padoue en Italie. Les Sœurs des Saints Noms de Jésus et de Marie, qui eurent Mme Lacoste comme pensionnaire, possédaient une relique de cette sainte.

• Le Children's Memorial Hospital, fondé en 1904 à Montréal, aura aussi comme mandat de soigner des enfants malades mais desservira une clientèle surtout anglophone. Ce centre de santé, rebaptisé l'Hôpital de Montréal pour enfants, est affilié à l'Université McGill.

• Depuis 1957, l'hôpital Sainte-Justine a continué de grandir. Il s'est doté d'un centre de recherche en 1973. En 1995, l'Hôpital Sainte-Justine devient le Centre hospitalier universitaire mère-enfant. Le CHU Sainte-Justine est désormais un centre de soins, de recherche et d'enseignement reconnu mondialement en pédiatrie et en périnatalité.

Un nouvel hôpital Sainte-Justine

Média : Télévision

Émission : Carrefour (télévision)

Date de diffusion : 14 mars 1957

Invité(s) : Germaine Parizeau

Ressource(s) : Solange Chaput-Rolland

Durée : 7 min 51 s

Dernière modification :
1er avril 2008


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




clips précédents
Activez le Javascript sur votre navigateur...
clips suivants
14 clips dans ce dossier . page

Tous les clips de cette émission

Affichez
39 clips disponibles   . 1  . 2  . 3 

MédiaTitre et dateDescription
Télévision
7 min 51 s
14 mars 1957
Un nouvel hôpital Sainte-Justine
L'hôpital Sainte-Justine de Montréal quitte l'édifice de la rue Saint-Denis pour s'installer sur le chemin de la côte Sainte-Catherine.
Télévision
8 min 16 s
27 février 1957
La bombe au cobalt
Mise au point par Harold Johns, la bombe au cobalt révolutionne le traitement du cancer.
Télévision
10 min 53 s
6 février 1957
Les sismographes des jésuites
Le père Maurice Buist explique le fonctionnement des sismographes du collège Jean-de-Brébeuf.
Télévision
9 min 14 s
6 juin 1956
La disparition des locomotives à vapeur
En 1956, les ouvriers de l'usine Angus de Montréal démolissent des locomotives à vapeur.
Télévision
4 min 59 s
11 mai 1956
Le Monde du silence
En 1955, Jacques Cousteau et Louis Malle réalisent un grand film documentaire mettant en vedette la faune sous-marine.
Télévision
10 min 32 s
3 février 1956
Jean Ducharme visite des enfants malades
Le journaliste Jean Ducharme s'entretient avec des enfants atteints de la polio à l'hôpital Julius Richardson, à Montréal.
Télévision
7 min 21 s
3 février 1956
Sur le parquet
En 1956, un courtier de la Bourse de Montréal explique son travail et la façon dont s'effectuent les transactions.
Télévision
9 min 37 s
26 janvier 1956
Des toiles célèbres peintes à l'aiguille
Mme Fletcher reproduit en broderie des œuvres de grands maîtres.
Télévision
13 min 11 s
26 janvier 1956
Bombardier, l'ingénieux
Joseph-Armand Bombardier naît à Valcourt, le 16 avril 1907. Très tôt, il montre un vif intérêt pour la mécanique...
Télévision
2 min 46 s
24 janvier 1956
Les vestes de cuir
Le chef d’une bande de jeunes motards accorde une entrevue à Judith Jasmin.
Télévision
19 min
18 janvier 1956
Georges-Henri Lévesque, la vocation des sciences sociales
Judith Jasmin rencontre le fondateur de la faculté des sciences sociales de l’Université Laval, le père Georges-Henri Lévesque.
Télévision
12 min 35 s
17 janvier 1956
Le centenaire de Sainte-Victoire
René Lévesque s’entretient avec un centenaire de Sainte-Victoire, M. Daunais, en compagnie de son fils Omer.
Télévision
10 min 13 s
11 janvier 1956
La famille Lemelin
L’auteur de La Famille Plouffe, Roger Lemelin, présente sa femme et ses enfants à Judith Jasmin.
Télévision
8 min 29 s
9 janvier 1956
Les petits pains de Notre-Dame-des-Victoire

En 1956, l'église Notre-Dame-des-Victoires souligne la Sainte-Geneviève par la distribution de petits pains aux fidèles.

Télévision
9 min 58 s
28 décembre 1955
Un club de judo à Ottawa
René Lévesque assiste à une démonstration de techniques pratiquées par des judokas.
39 clips disponibles   . 1  . 2  . 3