Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Émissions · Carrefour (télévision)

Carrefour (télévision)

À l'antenne de 1955 à 1962

Comme dans sa version radiophonique, Carrefour présente des entretiens et des reportages sur des sujets variés. Diffusée les soirs de semaine à 18 h 45, l'émission propose de trois à cinq entrevues en 30 minutes. Au fil des ans, des intervieweurs tels René Lévesque, Judith Jasmin et Wilfrid Lemoine ont fait le succès de Carrefour. Pour assouvir la curiosité des téléspectateurs, les journalistes se sont souvent déplacés à l'extérieur de Montréal, et parfois à l'étranger. L'émission ayant rarement été conservée dans son format intégral, nous vous la présentons sous forme d'extraits.

Dali, l'extravagant génie

Date de diffusion : 27 mai 1958

Longue et fine moustache, regard exorbité, Salvador Dali cultive l'extravagance de son personnage, flirtant avec la provocation. Artiste génial, visionnaire, convaincu d'être, devant Picasso, le peintre le plus célèbre du monde, Dali le talentueux est loin d'être rongé par l'humilité. Fasciné par la physique quantique, la théorie des catastrophes, mais aussi par le rêve et l'inconscient, il est un créateur connu et reconnu. Le 27 mai 1958, il est l'invité de Wilfrid Lemoine à l'émission Carrefour.

Né à Figueras en Espagne, le 11 mai 1904, dans une famille bourgeoise de Catalogne, le jeune Salvador Dali se révèle vite plus intéressé par l'art que par les études classiques.

Inscrit à l'école des Beaux-Arts de Madrid, dont il sera expulsé, il rencontre Luis Buñuel et Federico Garcia Lorca, leaders avant-gardistes espagnols.

Mais c'est lors d'un voyage à Paris, à la fin des années 1920, qu'il rencontre Picasso, les surréalistes et Gala, mariée à Paul Eluard, poète et écrivain français, de laquelle il tombe amoureux.

La muse russe, qu'il épouse civilement en 1942, assure le confort matériel du couple et gère la carrière de Dali, laissant libre cours au génie du peintre catalan.

L'exposition surréaliste de New York en 1933 marque le début de la notoriété de Dali. Trois ans après, il expose ses toiles à Londres et fait la couverture du Time avant de s'exiler aux États-Unis en 1939. La guerre en Europe et l'expulsion de Dali du groupe des surréalistes, dû à son parti pris pour Hitler et Franco, précipitent son départ. Le couple Dali-Gala est hébergé chez la collectionneuse et milliardaire Caresse Crosby. Il vit dans le luxe et l'opulence.

Dali, l'extravagant génie

• Dali coécrit avec Buñuel le scénario du court métrage Un chien Andalou en 1928, puis celui de L'Âge d'or en 1930, année où les deux compères mettent un terme à leur amitié. À leur sortie, les deux films rencontrent un succès marqué et teinté de scandale, qui dépasse le cercle des surréalistes.

• Lorsque Magritte, Buñuel, Eluard et Gala, sa femme, rendent visite à Dali dans sa maison de Cadaqués, en Espagne, ils doutent de la santé mentale de l'artiste, victime de troubles psychologiques et de crises de fou rire incontrôlable, frôlant la folie.

• Salvador Dali, artiste polymorphe, réalise des décors pour les Ballets de Monte-Carlo, crée des bijoux, décore l'appartement d'Helena Rubinstein, écrit, réalise des publicités…

• L'artiste a aussi collaboré à la conception de certains décors du film Spellbound (La Maison du Dr Edwards), d'Alfred Hitchcock.

• Dali veut peindre son époque « avec les recettes des grands maîtres du passé » auxquels il voue une grande admiration, notamment au peintre classique Vélasquez.

• Fidèle à la promesse qu'il avait faite à Gala, Dali lui offre en 1970 le château de Pubol, situé à 40 km de Figueres, en Espagne. Sa muse, de son vrai nom Elena Ivanovna Diakonova, y vivra jusqu'à sa mort. Une toile de l'artiste en est d'ailleurs inspirée : Le Château de Gala à Pubol.

• Brûlé et aphone à la suite de l'incendie de sa chambre en 1984, Dali s'éteint à Barcelone le 23 janvier 1989, sept ans après Gala, et lègue l'ensemble de son oeuvre à l'État espagnol.

Dali, l'extravagant génie

Média : Télévision

Émission : Carrefour (télévision)

Date de diffusion : 27 mai 1958

Invité(s) : Salvador Dali

Ressource(s) : Wilfrid Lemoine

Durée : 17 min 12 s

Dernière modification :
9 septembre 2009


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




clips précédents
Activez le Javascript sur votre navigateur...
clips suivants
14 clips dans ce dossier . page

Tous les clips de cette émission

Affichez
39 clips disponibles   . 1  . 2  . 3   >    »

MédiaTitre et dateDescription
Télévision
8 min 48 s
8 mai 1962
Le malthusianisme
Henri Guitton, économiste, explique la doctrine de Malthus, pasteur anglais du 18e siècle, qui prônait le ralentissement démographique.
Télévision
7 min 51 s
4 septembre 1961
La presse écrite après l'avènement de la télé
Un journaliste américain explique à René Ferron les changements connus par la presse écrite à la suite de l'avènement de la télévision.
Télévision
3 min 31 s
14 mars 1961
L'humour et la religion, deux entités compatibles
Jésus avait le sens de l'humour, c'est du moins ce qu'affirme le père Ambroise Lafortune dans cette entrevue.
Télévision
12 min
21 février 1961
Acadiens et Canadiens français
Les francophones des Provinces maritimes comptent sur l'appui des Canadiens français du Québec.
Télévision
9 min 06 s
7 décembre 1960
L'immigration russe en Occident
Un Russe vivant à New York raconte l’histoire de l’immigration russe en Occident, dans la première moitié du 20e siècle.
Télévision
29 min
7 octobre 1959
Familles de militaires canadiens en Europe
Andréanne Lafond et Raymond Charette visitent des militaires de l’armée canadienne basés en France et en Allemagne.
Télévision
3 min 59 s
7 octobre 1959
Fantassins canadiens en Europe
Le major Falardeau explique le rôle de l'armée dans l'éventualité d'une guerre nucléaire.
Télévision
7 min 46 s
30 septembre 1959
Vivre dans un poumon d'acier
Les progrès de la médecine permirent aux victimes de la polio de survivre, bien que souvent dans des conditions difficiles.
Télévision
6 min 19 s
27 mai 1959
Les Quatre Cents Coups de Truffaut
Judith Jasmin rencontre le réalisateur François Truffaut et l'interprète principal de son premier film Les Quatre Cents Coups, au Festival de Cannes de 1959.
Télévision
5 min 01 s
2 juin 1958
Rencontre avec Orson Welles
Au nombre des grands noms que Judith Jasmin interviewera au fil de sa carrière, on compte le réalisateur Orson Welles.
Télévision
17 min 12 s
27 mai 1958
Dali, l'extravagant génie
« Je suis absolument persuadé que je suis le peintre le plus célèbre du moment », affirme Dali.
Télévision
3 min 30 s
15 novembre 1957
Femme et judoka
Une femme s'apprête à affronter quatre hommes lors d'un combat amateur de judo.
Télévision
6 min 25 s
27 septembre 1957
La maison moderne de 1957
Ce clip silencieux montre le confort tout moderne dans lequel les familles québécoises peuvent vivre en choisissant la banlieue.
Télévision
3 min 26 s
2 mai 1957
Autour d'un homme : Paul-Émile Borduas
Penseur visionnaire, Paul-Émile Borduas transmet des idées artistiques et sociales avant-gardistes aux peintres de son époque.
Télévision
6 min
11 avril 1957
Marcelle Ferron à Paris
L'artiste parle de son adaptation à la vie parisienne, des galeries où elle expose et de son travail.
39 clips disponibles   . 1  . 2  . 3   >    »