Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Émissions · Henri Ghéon

Henri Ghéon

Causerie de Henri Ghéon sur le théâtre français

Date de diffusion : 21 juillet 1938

La jeune société Radio-Canada doit recourir à des émissions, à des conférenciers d'outre-mer pour combler le temps d'antenne qui lui est alloué. Malgré l'amélioration graduelle de sa programmation, les échanges avec d'autres sociétés d'État ou privées telles la British Broadcasting Corporation (BBC) de Grande-Bretagne, la National Broadcasting Company (NBC) des États Unis et Paris Mondial de France, sont nécessaires. Ainsi de nombreux artistes de France et d'ailleurs peuvent-ils être entendus sur les ondes de Radio-Canada.

C'est dans ce contexte que la société présente en juillet 1938 une série de causeries avec le dramaturge français Henri Ghéon, portant sur le renouveau du théâtre poétique et chrétien en Europe et sur l'influence de ce théâtre sur les nouveaux courants artistiques. Il expose ses idées et ses concepts aux auditeurs. En plus des causeries, Radio-Canada présente à son public des programmes musicaux divers, opéras, interprétations de chœurs de chant, de théâtre et bien sûr de variétés, qui reflètent le besoin grandissant en programmation de qualité.

Ainsi les ententes avec la NBC et la BBC ont-elles permis d'entendre des représentations de la Metropolitan Opera Company de New York et les concerts des orchestres symphoniques de la BBC et de la NBC, ainsi que de l'Orchestre philharmonique de New York. La présentation d'œuvres canadiennes-françaises n'est pas exclue de cette programmation. Ainsi des radioromans, tels Un homme et son péché, La Pension Velder et Vie de famille, deviennent vite des émissions cultes, qui chaque semaine captivent un auditoire immense et fidèle.

Causerie de Henri Ghéon sur le théâtre français

Henri Ghéon, de son vrai nom Vangeon, voit le jour en France en 1875. Il fait ses études de médecine à Paris. Parallèlement il se lance dans une carrière littéraire et écrit des poèmes et des pièces de théâtre.

Dramaturge engagé, il participe à l'affaire Dreyfus, du côté de la défense, dès 1894. Henri Ghéon est aussi un des fondateurs, en 1909, de la Nouvelle Revue française. Il était un infatigable défenseur du renouveau des lettres et du théâtre.

Dans le but d'offrir la meilleure programmation canadienne possible et ainsi accroître son autonomie face aux programmes étrangers, la société Radio-Canada se dote, en 1938, d'un orchestre symphonique.

Composé de 72 musiciens et dirigé par Jean-Marie Baudet, cet orchestre a donné, tous les mardis entre le 4 janvier et le 22 mars 1938, des concerts d'une heure dans le cadre du programme intitulé L'Heure de musique de Radio-Canada. De plus, il accompagnait les radioromans, jouant les thèmes musicaux et la musique d'ambiance.

Sir Ernest MacMillan, de l'orchestre symphonique de Toronto, et Wilfrid Pelletier du Metropolitan Opera apportent leur aide à l'orchestre de Radio-Canada à titre de conseillers musicaux.

Causerie de Henri Ghéon sur le théâtre français

Média : Radio

Émission : Henri Ghéon

Date de diffusion : 21 juillet 1938

Ressource(s) : Henri Ghéon

Durée : 14 min 58 s

Dernière modification :
7 mars 2008


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
Allocution de René Morin, vice-président de Radio-Canada
Radio
23 min 24 s
Le vice-président de Radio-Canada, René Morin, annonce aux auditeurs les grandes lignes de la politique de diffusion de la nouvelle société d'État.
Fémina
Radio
Longtemps animée par Thérèse Casgrain, l'émission propose aux femmes des informations, sous forme de sketches, sur leurs droits, responsabilité sociale et vie culturelle.