Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Émissions · Le 50e anniversaire de la bataille de Vimy

Le 50e anniversaire de la bataille de Vimy

Les Canadiens prennent la crête de Vimy

Date de diffusion : 9 avril 1967

Du 9 au 12 avril 1917, les combats font rage sur les collines surplombant Vimy, petite ville de la région du Pas-de-Calais dans le nord de la France. Quatre divisions canadiennes, comptant en tout 15 000 hommes, montent à l'assaut de la forteresse allemande, construite en 1914 afin de protéger les mines de charbon plus au nord.

Un demi-siècle plus tard, en mars 1967, le journaliste Gérald Lachance se rend à Vimy pour recueillir les témoignages de ceux qui ont vécu cette période marquante de la Première Guerre mondiale, dont le lieutenant-colonel Léo Patenaude.

Sous le commandement du lieutenant général sir Julian Byng, les soldats canadiens attaquent le front de plus de six kilomètres afin d'enfoncer les lignes ennemies. Pour la première fois, les quatre divisions canadiennes combattent ensemble. Elles doivent prendre les emplacements bétonnés de mitrailleuses, protégés par des fils barbelés. La position allemande était tenue par 10 000 soldats, le « Gruppe Vimy » de la 6e armée du général Ludwig von Falkenhausen.

À la fin de la première journée de combats, la plupart des objectifs de l'armée canadienne sont atteints Au bout de trois jours, 7004 soldats canadiens sont blessés au combat et 3598 sont morts.

La bataille de la crête de Vimy devait être une diversion permettant à l'armée française de percer la ligne allemande dans la région de Reims, quelque 90 kilomètres plus au sud. Si la stratégie générale échoue, il demeure que la prise de la crête de Vimy est le seul succès d'importance remporté par les Alliés au printemps 1917. Elle marque également le jour où le Canada est devenu, militairement, une nation : il signe, à titre de pays souverain, le traité de Versailles mettant fin au conflit.

La France demeure reconnaissante aux soldats canadiens ayant participé à cette bataille. En 1922, le gouvernement français cède à perpétuité au Canada la crête de Vimy et les terrains avoisinants. En 1936, un impressionnant mémorial y est élevé.

Les Canadiens prennent la crête de Vimy

• La victoire de la crête de Vimy est due, en grande partie, à l'importante planification des opérations et au système de renseignements : les soldats canadiens entreprirent des raids audacieux dans le no man's land entre les deux lignes ennemies afin de découvrir les positions des Allemands. Des ballons d'observation permirent de prendre des photographies aériennes.

• Avant même le début de la bataille, l'escouade aérienne canadienne avait détruit 83 % de l'artillerie allemande.

• Le 3 avril 2003, la Loi sur le Jour de la bataille de Vimy est sanctionnée. Le 9 avril est ainsi désigné Jour de la bataille de Vimy, pour commémorer le jour où, selon les attendus de la loi, « les Canadiens de tous les coins du pays ont, pour la première fois, combattu côte à côte contre un ennemi commun; d'aucuns estiment que ce combat constitue un point tournant pour le Canada et marque le début de son ascension au statut de nation ».

Les Canadiens prennent la crête de Vimy

Média : Radio

Émission : Le 50e anniversaire de la bataille de Vimy

Date de diffusion : 9 avril 1967

Invité(s) : Léo Patenaude

Ressource(s) : Gérald Lachance

Durée : 28 min 16 s

Dernière modification :
10 avril 2012


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
Militaires du Royal 22e Régiment
Dossier
Le premier bataillon canadien-français de l'armée canadienne, le 22e bataillon, prend forme en 1914.
Halifax renaît de ses cendres
Dossier
Le matin du 6 décembre 1917, une collision entre deux bateaux dans le port d'Halifax cause une énorme déflagration.