Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Émissions · Ce soir

Ce soir

De la petite chapelle à l'imposante basilique

Date de diffusion : 22 octobre 1982

La popularité du frère André et l'affluence croissante des malades incitent la Congrégation de Sainte-Croix d'abord à acheter le terrain en face du collège Notre-Dame, puis à construire une chapelle. L'inauguration de la chapelle a lieu le 19 octobre 1904. En 1917, une église de 1000 places, la crypte, est bâtie pour accueillir le nombre croissant de pèlerins. La basilique ne sera complétée qu'en 1967.

Lors de la béatification du frère André en mai 1982, l'émission Ce soir jette un regard sur l'œuvre architecturale que représente l'oratoire et ses différentes composantes.

De la fenêtre de sa loge du collège Notre-Dame, le frère André contemple le terrain boisé situé juste en face de l'institution, raconte Micheline Lachance dans son livre Le frère André. Il rêve au jour où un sanctuaire sera érigé en l'honneur de saint Joseph. Signe prémonitoire, le frère André place la statuette de saint Joseph, objet de son adoration, face au site pour que son projet se réalise. Il se rend d'ailleurs régulièrement sur le mont Royal pour y enfouir des médailles de saint Joseph. « Prions saint Joseph d'arranger l'achat de ce terrain! »

La communauté de Sainte-Croix souhaite faire l'acquisition du lieu pour ne pas voir s'installer là un de ces hôtels de quartier qui nuirait à l'environnement du collège.

L'offre de la congrégation demeure insuffisante pour le propriétaire, l'Écossais Alexander Gunn, qui lui préfère celle du spéculateur foncier Michael Guérin. Ce dernier refuse à son tour une offre des frères de Sainte-Croix. Le frère André et son ami le frère Aldéric se tournent alors vers saint Joseph pour implorer un miracle. Les deux prient sans cesse et sèment davantage de médailles sur le mont Royal.

Un jour, leur vœu s'exauce. En 1896, les affaires de Guérin s'enlisent. Il doit vendre le terrain à perte. Le 28 juillet 1896, la congrégation se porte acquéreur du terrain boisé situé au pied du mont Royal pour la somme de 10 000 $.

Après de nombreuses requêtes auprès des supérieurs de la congrégation, le frère André obtient finalement la permission de construire sa chapelle. Mais il doit lui-même supporter les coûts de sa construction. Avec ses 200 $ d'économies et quelques dons, notamment celui d'un parent d'élève qui lui fournit le bois de construction, le portier de Notre-Dame parvient à amasser les sous. Les travaux sont effectués par le frère Abundius, un charpentier, et, comme le souligne l'auteur Étienne Catta, par Calixte Richard, un maçon que le frère André a guéri d'une tumeur à l'estomac.

De la petite chapelle à l'imposante basilique

• L'achat du terrain est rendu possible grâce aux économies réalisées par la vente de légumes. D'après le livre de Pierre Saint-Germain, Les miracles du frère André, le jardin de la communauté de Sainte-Croix récolte, en 1896, des profits records de 12 000 $!

• Un oratoire désigne un lieu de prière intime, telle la petite chapelle du frère André. Bien que le site soit devenu immense, avec sa crypte et sa basilique, le terme « oratoire », lui, est toujours resté.

• Lors de son inauguration, la chapelle mesure environ 5 mètres de large sur 5,5 de long. Quant au plafond, sa hauteur est de 7,6 mètres. Le toit est recouvert de tôle gaufrée et il n'y a aucune fenêtre sur les côtés, sauf une galerie vitrée qui fait le tour de la toiture. Il y a également une niche surmontée d'une croix, mais aucun clocher. La chapelle peut accueillir une dizaine de personnes seulement. Les deux immenses portes à battant peuvent toutefois être gardées ouvertes par période de beau temps pour accueillir plus de fidèles.

• Le toit de la basilique est constitué de deux dômes. Le premier, le dôme intérieur, mesure 26 m de diamètre, alors que celui de l'extérieur a un diamètre de 39m.

• Le granit argenté qui recouvre la structure de béton de la basilique provient des carrières de la région du lac Mégantic, en Estrie.

• Les temples de Corinthe, en Grèce, ont inspiré les architectes dans la conception de la colonnade, dont la hauteur est de 18 m.

De la petite chapelle à l'imposante basilique

Média : Télévision

Émission : Ce soir

Date de diffusion : 22 octobre 1982

Invité(s) : Marcel Lalonde

Ressource(s) : Laurent Bégin, Pierre Maisonneuve

Durée : 6 min 31 s

Dernière modification :
21 décembre 2004


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Tous les clips de cette émission

Affichez
130 clips disponibles   «   <  . 5  . 6  . 7  . 8   >    »

MédiaTitre et dateDescription
Télévision
6 min 31 s
22 octobre 1982
De la petite chapelle à l'imposante basilique
En 1904 s'amorce la construction de la chapelle du frère André, qui deviendra la deuxième plus grande église catholique au monde.
Télévision
2 min 07 s
27 septembre 1982
Auteurs et compositeurs revendiquent leurs droits
En 1982, la Société professionnelle des auteurs et compositeurs du Québec soumet une série de recommandations au gouvernement.
Télévision
6 min 52 s
10 septembre 1982
Patron de la loi 101
Le ministre de l'Immigration Gérald Godin devient responsable de la Charte de la langue française, en remplacement de Camille Laurin.
Télévision
5 min 29 s
19 avril 1982
Bombardier et le métro de New York
La société québécoise Bombardier est favorite pour construire le métro de New York.
Télévision
4 min 16 s
7 avril 1982
Un front commun contre la mousse toxique
Toutes les provinces du pays sont touchées par le scandale de la MIUF, l'Ontario et le Québec en particulier.
Télévision
1 min 39 s
10 mars 1982
Grève des transports à Londres
La grève des transports en commun ne perturbe pas les flegmatiques Londoniens, rapporte un James Bamber amusé.
Télévision
1 min 27 s
25 février 1982
92 buts en une saison
Dès sa troisième année, Gretzky bat le record de 77 buts en une saison de Phil Esposito.
Télévision
2 min 14 s
9 novembre 1981
« Le train du Nord a perdu le nord »
Le 8 novembre 1981, le mythique petit train du Nord transporte ses derniers passagers.
Télévision
4 min 17 s
4 novembre 1981
De la MIUF dans les écoles du Québec
Certaines des écoles canadiennes ont été isolées à la mousse d'urée-formol, découvrent des parents, qui se demandent que faire avec leurs enfants.
Télévision
5 min 24 s
30 octobre 1981
Fermeture de l'hôtel Windsor
À la veille de la fermeture de l'hôtel Windsor, l'historien Hector Grenon remémore la belle époque de l'établissement.
Télévision
2 min 07 s
19 octobre 1981
Le lundi noir des Expos
Le voltigeur des Dodgers de Los Angeles, Rick Monday, assomme les Expos de Montréal avec le coup de circuit décisif de la série de championnat de la Ligue nationale de baseball.
Télévision
2 min 47 s
22 juillet 1981
Champ, le monstre du lac Champlain
Charles Tisseyre donne la version de la fameuse légende du monstre marin du lac Champlain, tant du côté américain que canadien.
Télévision
7 min 10 s
16 avril 1981
Accord entre huit provinces
Huit provinces s'entendent sur un projet constitutionnel et s'opposent à celui de Trudeau.
Télévision
10 min 34 s
22 décembre 1980
Prévenir le pire avec le Code de la route
En 1980, le conseil interministériel de la sécurité routière réforme le Code de la route du Québec.
Télévision
1 min 23 s
2 juillet 1980
Le premier Festival de jazz de Montréal
En 1980, Ray Charles donne le coup d'envoi du premier Festival international de jazz de Montréal.
130 clips disponibles   «   <  . 5  . 6  . 7  . 8   >    »