Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Émissions · Ce soir

Ce soir

Non aux navires américains!

Date de diffusion : 2 juin 1978

Nulle part ailleurs qu'au banc Georges la morue n'est-elle plus prolifique dans tout l'Atlantique Nord-Ouest. Or, depuis la création de leurs zones de pêche de 200 milles en 1976 et 1977, les États-Unis et le Canada ne s'entendent pas sur le tracé de la frontière marine qui traverse ce banc situé dans le golfe du Maine, à mi-chemin entre la Nouvelle-Écosse et Cape Cod (Massachusetts).

Pour faire pression, le Canada décide en juin 1978 d'interdire l'accès de sa zone de pêche aux navires américains. Le journaliste Paul Racine explique.

Cette nouvelle revendication territoriale n'est qu'une étape dans la longue histoire des pêcheries qui lie le Canada et les États-Unis.

Dans ce litige, les Américains ne manquent pas de faire valoir les droit acquis avant la déclaration d'Indépendance en 1776, alors qu'ils pêchaient librement la morue dans les eaux canadiennes. Mais depuis la signature de la convention de 1818 déterminant la frontière canado-américaine, les Américains n'ont conservé que des droits restreints sur les bancs. Après plus de cent cinquante ans, la situation demeure une source de tension.

Incapables d'en venir à une entente, le Canada et les États-Unis portent la cause en arbitrage en 1983. Le 12 octobre 1984, la Cour internationale de justice tranche le litige. Elle octroie aux États-Unis les cinq sixièmes du banc Georges, tandis que le Canada hérite de la partie nord-est, appelée Northeast Peak.

Les deux pays obtiennent ainsi l'exclusivité de leurs bancs de morues. Mais ce poisson de fond, comme bien de ses semblables, migre pour frayer. Le partage du banc Georges oblige donc les deux pays à une nécessaire cogestion des ressources halieutiques.

Non aux navires américains!

• Avant l'effondrement des stocks de morues au 20e siècle, c'est au large des côtes de l'État américain du Massachusetts que la morue abonde le plus, en un point que le navigateur anglais Bartholomew Gosnold a baptisé à juste titre Cape Cod (cap Morue) en 1602.

• Depuis l'établissement des premiers colons au début du 17e siècle jusqu'au lendemain de la déclaration d'indépendance des États-Unis en 1776, la pêche à la morue fait tourner l'économie de la Nouvelle-Angleterre et contribue largement à faire du berceau de la révolution américaine une région prospère.

• Le banc Georges est d'une superficie de près de 40 000 kilomètres carrés. Ses eaux comptent parmi les plus poissonneuses au monde. Outre ses ressources halieutiques, qui comptent entre autres la morue, la goberge, le flétan, le hareng, l'aiglefin et les pétoncles, le plateau continental du banc Georges contient des hydrocarbures tels que le pétrole.

• Roméo-Adrien LeBlanc, que Paul Racine interviewe dans ce reportage, est né à l'Anse-au-Cormier au Nouveau-Brunswick en 1927. Il commence sa carrière dans le domaine de l'enseignement, se tourne vers le journalisme au début des années 1960, puis vers la politique. Élu député en 1972 sous la bannière libérale, il détient notamment les portefeuilles de l'Environnement, des Pêches, ainsi que des Travaux publics dans le cabinet Trudeau. En 1995, il est le premier Acadien à accéder au poste de gouverneur général, qu'il quitte en 1999 pour des raisons de santé.

Non aux navires américains!

Média : Télévision

Émission : Ce soir

Date de diffusion : 2 juin 1978

Invité(s) : Roméo LeBlanc

Ressource(s) : Paul Racine

Durée : 2 min 34 s

Dernière modification :
29 avril 2004


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Tous les clips de cette émission

Affichez
130 clips disponibles   «   <  . 7  . 8  . 9 

MédiaTitre et dateDescription
Télévision
4 min 04 s
11 janvier 1979
Ken Read : la controverse du pantalon
Le skieur Ken Read est disqualifié en Coupe du monde à cause de sa combinaison.
Télévision
1 min 46 s
9 janvier 1979
Les Oilers et Wayne Gretzky dans la LNH
En 1979, la Ligue nationale de hockey (LNH) accueille quatre nouvelles équipes, dont les Oilers d'Edmonton, et un certain Wayne Gretzky.
Télévision
5 min 18 s
22 décembre 1978
Grève des réalisateurs : difficultés temporaires
Après trois mois de débrayage, les réalisateurs de Radio-Canada obtiennent la reconnaissance de leur droit syndical.
Télévision
10 min 22 s
19 décembre 1978
Une ancienne disciple de Jim Jones témoigne
De passage à Montréal, une ancienne membre de la secte Temple du peuple raconte son expérience.
Télévision
3 min 55 s
4 décembre 1978
Le courrier du père Noël
Depuis 1974, les lettres adressées au père Noël par les petits Québécois se rendent plus facilement au pôle Nord.
Télévision
9 min 27 s
8 novembre 1978
Vivre dans le Grand-Nord
La région du Grand-Nord se développe aux abords du chantier de LG2 pour permettre aux milliers d'ouvriers d'y vivre.
Télévision
1 min 19 s
24 octobre 1978
Alberta : voter sous le nom de son époux
Les femmes albertaines mariées doivent voter sous le nom de leur époux, même si elles ne l'ont pas pris.
Télévision
7 min 46 s
6 octobre 1978
Sa vie dans le grand cirque de la formule 1
Gilles Villeneuve complète sa première saison en F1. À la veille du Grand Prix du Canada de 1978, il relate sa nouvelle vie.
Télévision
1 min 58 s
3 octobre 1978
Le pilote accueilli en héros à Montréal
Malgré une saison 1978 qui tourne à la catastrophe, Villeneuve est accueilli en héros à Montréal pour le GP du Canada.
Télévision
2 min 29 s
4 août 1978
Molson acquiert le Canadien
En 1978, les brasseries Molson se portent de nouveau acquéreurs du célèbre club de hockey montréalais.
Télévision
2 min 34 s
2 juin 1978
Non aux navires américains!
Le banc Georges, très riche en morues, est l'objet d'un litige entre le Canada et les États-Unis.
Télévision
2 min 04 s
25 mai 1978
De nouveaux mandats pour Hydro-Québec
Le journaliste Gilles Liboiron mentionne le projet de loi 41, modifiant le mandat de la société Hydro-Québec.
Télévision
6 min 03 s
28 février 1978
Jean Paré réagit au rapport Léger
Un rapport d'un groupe de travail du gouvernement, qui n'a pas été rendu public, fait couler beaucoup d'encre en février 1978.
Télévision
5 min 33 s
24 janvier 1978
Un satellite soviétique s'écrase au Canada
En janvier 1978, un satellite soviétique s'écrase dans les Territoires du Nord-Ouest, semant la panique au pays.
Télévision
42 s
19 janvier 1978
La Nouvelle-Écosse ne danse pas le dernier tango
La Cour suprême du Canada reconnaît le droit d'une des provinces du pays à interdire la diffusion du film Le Dernier Tango à Paris, mettant en scène Marlon Brando.
130 clips disponibles   «   <  . 7  . 8  . 9