Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Émissions · 2000 à l'heure

2000 à l'heure

Frédéric Towner-Sarault anime, à partir d'Edmonton, cette émission d'information qui présente des entrevues, des reportages et des débats.

Débat en français aux élections albertaines 2001

Date de diffusion : 8 mars 2001

Alors que les grands enjeux de la campagne électorale albertaine de 2001 sont le coût de l'énergie et le système de santé, le conservateur Denis Ducharme, la néo-démocrate Michelle Mungall et le libéral Vital Ouellet répondent aux questions des spectateurs sur le thème de l'enseignement. Ce débat, animé par Frédéric Towner-Sarault, se déroule en direct du Salon des étudiants de la faculté Saint-Jean de l'université de l'Alberta.

Malgré le français approximatif de la candidate néo-démocrate, la présence de trois candidats sur le campus de la faculté Saint-Jean démontre que les Franco-Albertains continuent d'avoir un certain poids dans la province, même s'ils ne comptent que pour 2 % de la population.

Le conservateur Denis Ducharme remporte d'ailleurs son élection dans Bonnyville-Cold Lake, alors que les deux autres participants au débat sont évincés.

Débat en français aux élections albertaines 2001

• À la fin de la décennie 1990, selon les données de Patrimoine canadien, on compte plus de 52 000 francophones en Alberta pour une population de 2,6 millions. La province possède 26 écoles primaires et secondaires francophones et 178 écoles proposant un programme d'immersion.

• En 2001, la population francophone représente 2 % de la population totale, alors qu'elle était majoritaire à la fin du 19e siècle. Les francophones se retrouvent principalement dans les centres urbains de Calgary et Edmonton, mais également dans de petites communautés telles que Rivière-la-Paix, Lac La Biche, Saint Paul ou encore Plamondon.

• Depuis l'entrée de la province dans la Confédération, en 1905, les francophones n'ont que très peu de droits, si l'on excepte certains droits autorisant l'usage du français dans les écoles bilingues au primaire et au secondaire.

• C'est à partir des années 1980 que de simples citoyens commencent à revendiquer leurs droits : les causes Paquette (un citoyen demandant l'introduction du français dans les tribunaux civils), Bugnet (sur les droits de scolarité des minorités francophones) et Piquette (un député francophone qui se voit refuser de parler en français à l'Assemblée législative) font école.

Débat en français aux élections albertaines 2001

Média : Radio

Émission : 2000 à l'heure

Date de diffusion : 8 mars 2001

Invité(s) : Denis Ducharme, Michelle Mungall, Vital Ouellet

Ressource(s) : Frédéric Towner-Sarault

Durée : 16 min 52 s

Dernière modification :
6 mars 2008


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
Au pays du Crédit social
Radio
16 min 21 s
Le premier ministre de l'Alberta, Harry Strom, déclenche les élections tant attendues par les partis d'opposition.
L'or noir de Peter Lougheed
Télévision
17 min 27 s
La campagne des conservateurs de Peter Lougheed en 1975 est axée sur les ressources naturelles et l'agriculture.