Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Émissions · Carrefour (radio)

Carrefour (radio)

À l'antenne de 1953 à 1955

À travers leurs reportages et entrevues, René Lévesque et Judith Jasmin nous font découvrir la vie politique, artistique, sociale et économique du Canada des années 1950. Du lundi au vendredi, à 18 h 15, les deux journalistes conviaient leurs auditeurs à « quinze minutes sur la scène, et parfois aussi dans les coulisses de l'actualité ». Radio-Canada a adapté le concept de Carrefour au petit écran en novembre 1955. Mais les émissions ci-dessous de la version radio de Carrefour sont les seules qui ont été conservées.

Fondation de l'École nationale de théâtre

Date de diffusion : 8 août 1960

L'École nationale de théâtre du Canada est inaugurée le 2 novembre 1960. Comme le souligne dans ce reportage Jean Gascon, premier directeur de l'École, cette institution forme des comédiens et des « hommes de théâtre » : metteurs en scène, producteurs, et autres métiers connexes. Les cours, offerts en français et en anglais, sont variés : écriture dramatique, scénographie, etc.

La formation est donnée à Montréal de septembre à juin. Le personnel et les étudiants se déplacent à Stratford, en Ontario, pour le semestre d'été. Cette expérience dure de 1960 à 1965. Après cette date, les cours se donnent exclusivement à Montréal.

Installée à Montréal depuis sa fondation en 1960, l'École nationale de théâtre connaît maintes difficultés d'ordre financier qui l'empêchent de trouver des locaux adaptés à ses besoins. D'abord établie dans des salles louées à la Légion canadienne, rue de la Montagne, l'École déménage deux fois en 1963 : elle occupe pendant quelques mois des locaux à la Place des Arts pour ensuite louer l'édifice le Royer dans la rue Saint-Laurent.

En 1970, après moult remue-ménage, l'École nationale de théâtre s'installe au 5030, rue Saint-Denis, espace qu'elle occupe toujours en 2004.

L'enseignement donné à l'École nationale de théâtre est axé sur « une approche du théâtre comme art collectif nécessitant de la discipline, de l'engagement, de la générosité, de l'ouverture, de la souplesse et de l'imagination ». De plus, l'École privilégie l'appropriation du répertoire classique, par exemple du Shakespeare, et l'établissement d'un répertoire québécois.

Afin de soutenir ses étudiants, l'École crée en 1967 un fonds de dépannage. Ce programme de bourses vise, encore aujourd'hui, à aider les étudiants ayant des problèmes financiers susceptibles de nuire à la poursuite de leur apprentissage.

Les finissants de l'École nationale de théâtre présentent leurs pièces au grand public. Cependant, à ses débuts, l'institution ne dispose pas d'un théâtre pour faire découvrir le travail de ses étudiants. En 1965, l'École loue le théâtre du Monument-National qui appartient à la Société Saint-Jean-Baptiste. Elle acquiert officiellement l'édifice en 1978.

L'École nationale de théâtre le réaménage et, en 1993, elle inaugure le Monument-National restauré : il dispose d'une grande salle pouvant accueillir 804 spectateurs, une salle intermédiaire de 125 à 180 places, ainsi qu'un café, des loges, un bar, des ateliers et un laboratoire d'éclairage.

Fondation de l'École nationale de théâtre

• L'idée de créer une école nationale de théâtre remonte à 1951, à la suite de la publication du rapport Massey-Lévesque sur l'avancement des arts, des lettres et des sciences au Canada. Ce document stipule qu'« il n'existe pas, au Canada, d'institution où l'on puisse poursuivre des études supérieures en art dramatique. C'est pourquoi nos jeunes acteurs, réalisateurs et techniciens de talent… doivent quitter le pays pour parfaire leurs études. Ils ne reviennent que rarement chez nous. »

• En 1964, l'École nationale de théâtre fonde la Troupe des Jeunes Comédiens, comportant une unité anglaise et une française. Cette troupe fait des tournées partout au Canada en 1964-1965 et en 1965-1966. L'année suivante, seule la troupe française demeure. Elle est prise en charge par le Théâtre du Nouveau Monde.

• L'École nationale de théâtre abrite la plus importante bibliothèque dans le domaine du théâtre et de ses arts connexes au Canada.

• La collection de ce centre de documentation compte environ 35 000 pièces de théâtre, 20 000 monographies sur le théâtre et ses dérivés, ainsi que des archives constituées notamment de pièces de théâtre. Bien qu'elle soit essentiellement utilisée par les étudiants et les professeurs, la bibliothèque est accessible au public.

• Le Monument-National est fondé en 1893 par la Société Saint-Jean-Baptiste. C'est le plus ancien théâtre du Canada encore en activité. Lieu d'enseignement et de diffusion culturelle, le bâtiment est un des premiers immeubles multifonctionnels au pays. Aujourd'hui, le Monument-National allie technologie de pointe à une architecture héritée de la fin du 19e siècle. Déclaré « bien culturel classé » en 1976, le Monument-National devient officiellement la propriété de l'École nationale de théâtre en 1978.

Fondation de l'École nationale de théâtre

Média : Radio

Émission : Carrefour (radio)

Date de diffusion : 8 août 1960

Invité(s) : James de B Domville, Jean Gascon

Ressource(s) : Judith Jasmin

Durée : 6 min 42 s

Audio d'une émission de télévision

Dernière modification :
3 novembre 2010


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




clips précédents
Activez le Javascript sur votre navigateur...
clips suivants
12 clips dans ce dossier . page

Tous les clips de cette émission

Affichez
19 clips disponibles   . 1  . 2 

MédiaTitre et dateDescription
Radio
6 min 42 s
8 août 1960
Fondation de l'École nationale de théâtre
En 1960, l'École nationale de théâtre du Canada est inaugurée à Montréal : « I declare the National Theatre School ouverte », lance l'homme de théâtre Michel Saint-Denis.
Radio
13 min 58 s
23 juillet 1955
Combattre la chaleur de l'été
Bien s’hydrater et aller à la plage comptent parmi les meilleurs moyens de combattre la chaleur, en période de canicule.
Radio
29 min 15 s
20 mai 1955
Enquête sur les taudis de Montréal
Le journaliste Jean Ducharme visite quelques familles pauvres de Montréal, qui habitent dans des taudis.
Radio
29 min 30 s
13 mai 1955
Les toxicomanes
L’équipe de Carrefour fait une brève incursion dans le monde ténébreux des toxicomanes.
Radio
13 min 50 s
11 février 1955
Fanfare pour le colonel Magloire
Le reporter Roland Lelièvre assiste à la visite du président de la république d’Haïti à Québec.
Radio
13 min 52 s
7 février 1955
« Fol amour » joué à Trois-Rivières
À Trois-Rivières, Judith Jasmin assiste à une représentation par la troupe des Compagnons de Notre-Dame.
Radio
13 min 51 s
7 février 1955
Le docteur Hans Selye
Dès 1935, le docteur Hans Selye s’intéresse à l’étude du stress, un concept qu’il introduit dans la langue française.
Radio
13 min 32 s
31 décembre 1954
La CTCC et les effets du chômage
Jeanne Sauvé discute de chômage avec Gérard Picard, le président de la Confédération des travailleurs catholiques du Canada (CTCC).
Radio
13 min 09 s
25 octobre 1954
Enquête sur la moralité
Entre 1950 et 1954, Pacifique Plante s'associe avec Jean Drapeau pour assainir l'administration municipale.
Radio
8 min 48 s
22 octobre 1954
Fièvre électorale à Montréal
Le 22 octobre 1954, les Montréalais doivent choisir un nouveau maire parmi neuf candidats.
Radio
13 min 43 s
13 octobre 1954
L'Art vivant de Paul-Émile Borduas
Judith Jasmin rencontre le peintre québécois Paul-Émile Borduas, dont les oeuvres connaissent du succès à New York.
Radio
13 min 24 s
5 octobre 1954
Que s'est-il passé
à l'hôtel Windsor?
En octobre 1954, des journalistes rencontrent Maurice Duplessis et Louis Saint-Laurent à leur sortie d'un entretien à huis clos.
Radio
14 min 33 s
22 septembre 1954
Parole aux travailleurs du CTCC
Le journaliste René Lévesque discute des conditions de travail des ouvriers avec quatre délégués syndicaux de la CTCC.
Radio
13 min 06 s
6 septembre 1954
Un chameau à Granby
Le zoo de Granby vient de se doter d'un chameau, présenté en parade à la population de la ville.
Radio
7 min 22 s
27 mai 1954
Un soldat se rappelle de la bataille de Batoche
René Lévesque rencontre un soldat de 89 ans qui a combattu les Métis et Louis Riel, à Batoche, en 1885.
19 clips disponibles   . 1  . 2