Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Émissions · Partout

Partout

Toronto couronne Arnold Boldt

Date de diffusion : 12 février 1977

Deux jours après la cérémonie de clôture des Jeux olympiques de Montréal, le 1er août 1976, s'ouvrent les Paralympiques de Toronto. La Ville Reine accueille pour l'occasion 1657 athlètes, dont 253 femmes, en provenance de 42 pays. Pour la première fois, des athlètes amputés et aveugles sont admis aux Paralympiques.

L'émission Partout présente un documentaire sur les Paralympiques de Toronto, appelés à l'époque les Torontolympiades. Au cours de ces Jeux, Arnold Boldt, un unijambiste canadien, fera briller les yeux du monde entier grâce à une performance incroyable. Il franchit la barre à 1,86 m au saut en hauteur pour réaliser l'exploit sportif de l'année.

Dans la ferme familiale où il est né, près de Saskatoon, en Saskatchewan, le petit Arnold Boldt connaît un destin tragique. À l'âge de trois ans, il perd sa jambe droite dans un accident lors de l'ensilage du grain. Ce malheur ne freinera cependant pas son ambition de se réaliser dans le sport.

Arnold développe une passion pour l'athlétisme dès son plus jeune âge. À la ferme, il construit ses propres installations pour pratiquer le saut en hauteur et en longueur. Quelques mois avant l'ouverture des Paralympiques de Toronto, son prothésiste lui apprend l'existence de ces Jeux.

À 18 ans, Boldt franchit la barre à 1,86 m, soit 21 centimètres de plus que son plus proche concurrent. Mais son meilleur saut à l'extérieur, il l'obtient en Italie en 1981. Le Canadien passe alors la barre à 2,01 m. Peu de temps après, lors d'une compétition aux Tribune Games de Winnipeg, à l'intérieur cette fois, Boldt saute 2,08 m.

Cependant, le record du monde officiel, également record paralympique, demeure à 1,96 m, marque établie par Arnold Boldt aux Jeux d'Arnhem, aux Pays-Bas, en 1980. Seul le Chinois Bin Hou a flirté avec le record de Boldt avec un saut de 1,92 m aux Paralympiques d'Atlanta.

Toronto couronne Arnold Boldt

• Avec ses performances, Arnold Boldt aurait pu facilement s'inscrire dans l'élite mondiale du saut en hauteur féminin. En effet, les meilleurs sauts féminins se situent entre 1,98 m et 2,06 m. Le record du monde féminin de 2,09 m est établi à Rome en 1987 par la Bulgare Stefka Kostadinova. Chez les hommes, le Cubain Javier Sotomayor détient cette marque, avec un bond de 2,45 m.

• En plus de triompher au saut en hauteur, Alnold Boldt fait partie de l'équipe canadienne de volley-ball aux Paralympiques de Toronto.

• Arnold Boldt est le seul athlète paralympique inscrit au Temple de la renommée des sports du Canada.

• C'est à l'occasion des Jeux de Toronto qu'est créée la Fédération canadienne des organisations sportives pour les handicapés, ancêtre de l'actuel Comité paralympique canadien. L'organisme a la charge de financer la délégation canadienne afin qu'elle puisse participer aux Jeux.

• L'année 1976 voit le mouvement paralympique se doter d'un volet hivernal présenté en Suède. La ville d'Omskoldsvik accueille près de 300 athlètes de 18 pays. Les six Canadiens présents à ces Jeux reviennent tous avec une médaille.

• À Toronto, les Jeux paralympiques sont télédiffusés pour la première fois. Plus de 600 000 téléspectateurs du sud de l'Ontario assistent aux Jeux devant leur petit écran.

• Les Paralympiques de 1972 à Heidelberg, en ex-République fédérale d'Allemagne, admettent les paraplégiques pour la première fois, tandis que les déficients visuels participent à des sports de démonstration.

• À ces même Jeux d'Heidelberg, le Canada remporte 20 médailles, dont deux d'or, en natation, en athlétisme et au tennis de table.

• Sport Canada choisit Eugene Reimer l'athlète masculin de l'année. C'est la première fois qu'un athlète paraplégique remporte un tel titre. Reimer a établi plusieurs records du monde en fauteuil roulant.

Toronto couronne Arnold Boldt

Média : Télévision

Émission : Partout

Date de diffusion : 12 février 1977

Durée : 6 min 14 s

Remerciements au réseau publique de télévision belge RTBF pour nous avoir permis de rendre accessible ce reportage.

Dernière modification :
28 août 2008


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
Des Jeux pour tous
Télévision
11 min 11 s
Les premiers balbutiements du mouvement paralympique prennent forme au lendemain de la Seconde Guerre mondiale.
Rick Hansen, un exemple à suivre
Télévision
2 min 11 s
Avant de réaliser son tour du monde en fauteuil roulant, Rick Hansen s'est illustré aux Paralympiques de 1980 et 1984.