Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Émissions · Les Maillons de la chaîne

Les Maillons de la chaîne

Mexico 1968, la tribune politique

Date de diffusion : 9 février 1969

À l'été 1968, Radio-Canada délègue les commentateurs René Lecavalier, Raymond Lebrun, Jean-Maurice Bailly, Richard Garneau, Gabi Drouin et Guy Ferron, ainsi que les réalisateurs Guy Désormeaux, Ronald Corey et Roger de Vaudreuil pour couvrir les Jeux de Mexico.

À l'émission Les Maillons de la chaîne, diffusée un an plus tard, Jean-Maurice Bailly, René Lecavalier et Richard Garneau se remémorent leurs plus beaux moments des Jeux de Rome, Tokyo et bien sûr, Mexico, où la politisation des Jeux a pris pour la première fois tout son sens grâce à la télévision.

Tête baissée, poing ganté de noir brandi vers le ciel, les deux sprinters américains Tommie Smith et John Carlos affichent un air de désespoir lors de la cérémonie de remise des médailles. Telle est l'image que le monde entier conservera des Jeux de Mexico. Les vainqueurs du 200 m protestent contre la ségrégation raciale aux États-Unis. Le podium devient donc la tribune politique du Black Power.

Aussi, le Mexique n'est pas épargné par les bouleversements politiques de 1968. À la veille des Jeux, une manifestation pacifique de milliers d'étudiants, qui protestent contre le coût élevé de l'événement, est réprimée dans le sang par l'armée mexicaine. Les morts se comptent par centaines. Le Comité international olympique demeure silencieux.

Ces deux événements démontrent à quel point la télévision devient un puissant tremplin pour diffuser un message. Plus tard, Munich, Montréal, Moscou et Los Angeles subiront les retombées de Mexico.

À Mexico, l'augmentation du nombre de satellites permet de prolonger la couverture habituelle d'une heure des Jeux précédents. Une fois de plus, le direct est servi au compte-gouttes à cause du coût prohibitif de la transmission. En 1968, les satellites de communication sont peu nombreux et, comme prévu, ils sont monopolisés par les Américains et les Européens.

Les Jeux sont dominés par les Américains, suivis de nouveau par les Soviétiques. Le Canada récolte pour sa part cinq médailles. Les cavaliers canadiens provoquent une surprise historique et obtiennent l'or au saut d'obstacles par équipes.

Le reste des médailles est récolté à la piscine. Elaine Tanner décroche l'argent deux fois, au 100 m et 200 m dos. Ralph Hutton arrive deuxième au 400 m nage libre. Enfin, l'équipe féminine remporte le bronze au relais 4 x 100 m nage libre. Signe des temps, les vainqueurs doivent maintenant se soumettre à des contrôles antidopages et les femmes, à des contrôles de… sexe.

Mexico 1968, la tribune politique

• Les Jeux de la 19e olympiade se déroulent à Mexico, au Mexique, du 12 au 27 octobre 1968.

• 112 délégations prennent part à ces Jeux.

• 5516 concurrents (4735 hommes et 781 femmes) se disputent 172 épreuves.

• Le Canada est représenté par 143 athlètes.

• Les performances des athlètes à Mexico, ville située en altitude, sont fortement influencées par la raréfaction de l'air. Un avantage pour les athlètes qui fournissent un effort bref et intense (sprint, saut, lancer, haltérophilie). Par contre, l'effet est inverse sur les épreuves d'endurance (courses de fond, natation, cyclisme). Habitués à s'entraîner en haute altitude, les Africains raflent plus de la moitié des médailles dans les courses de longue distance.

• L'Américain Bob Beamon profite de la gravité réduite pour réaliser un incroyable record du monde au saut en longueur. Son saut de 8 m 90 éclipse de 55 cm l'ancien record. Du jamais vu! La nouvelle marque tient pendant 22 ans.

• Un autre sauteur américain s'illustre lors de ces Jeux. Dick Fosbury révolutionne le saut en hauteur en plus d'établir un record du monde. Fosbury fait sourire la foule avec ses attaques sur la barre, de dos plutôt que de face. Mais le « Fosbury flop » va très vite s'imposer et devenir la norme.

• Le réseau américain ABC verse une somme de 4,5 millions de dollars pour les droits de diffusion à la télévision des Jeux de Mexico, soit deux fois et demi plus qu'aux Jeux d'hiver de Grenoble, tenus la même année. Pour leur part, les réseaux anglais et français de Radio-Canada paye 250  000 $.

Mexico 1968, la tribune politique

Média : Radio

Émission : Les Maillons de la chaîne

Date de diffusion : 9 février 1969

Invité(s) : Jean-Maurice Bailly, Jean-Paul Lamy, René Lecavalier, Jacques Perreault, Georges Seltzer

Ressource(s) : Jean-Paul Nolet

Durée : 13 min 22 s

Dernière modification :
1er novembre 2004


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
Rome 1960, Radio-Canada entre en scène
Télévision
28 min 30 s
Richard Garneau nous fait découvrir les beautés de Rome et ses installations olympiques deux mois avant l'ouverture des Jeux.
Tokyo 1964, les Jeux de la technologie
Télévision
13 min 06 s
Avec ses superbes installations et une technologie avancée, le Japon dévoile le visage de sa modernité.