Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Émissions · Olympiques 1976, un an avant

Olympiques 1976, un an avant

Se préparer aux Jeux olympiques

Date de diffusion : 18 juillet 1975

Un an avant l'ouverture des Jeux de Montréal, le Comité organisateur des Jeux olympiques (le COJO) a fort à faire pour orchestrer le déroulement du spectacle dans le menu détail. Comme l'illustre ce reportage, en plus de la vente des billets, le COJO doit s'assurer de la sécurité des lieux, prévoir le logement des nombreux visiteurs et même superviser l'aménagement des installations en dehors de Montréal, à Kingston et Bromont notamment où sont installés des villages pour les athlètes.

Après la tragédie de Munich où onze athlètes israéliens sont assassinés, la sécurité devient une des priorités des Jeux de Montréal. Policiers et militaires sont mobilisés : aux effectifs policiers s'ajoutent en effet près de 1400 membres de la GRC et quelque 8900 membres des Forces canadiennes qui veillent à la sécurité des dignitaires et des citoyens. Quant au village des athlètes, il est encerclé d'une clôture haute de huit pieds (2,4 mètres) surmontée de barbelés.

Certains observateurs critiquent ces mesures jugées excessives et contraires à l'esprit fraternel des Olympiques. Aucun incident grave ne viendra assombrir les Jeux, et le taux de criminalité à Montréal pendant la période diminue de 20 %.

Se préparer aux Jeux olympiques

• Israël envoie le général Rehaveam Zeevi pour vérifier qu'une surveillance spéciale est prévue pour sa délégation. Celle-ci sera bien gardée pendant toute la durée des Jeux. Occupant les deux derniers étages de l'une des pyramides, les athlètes israéliens sont protégés par des dizaines de militaires et de policiers.

• Les prix des billets d'entrée pour assister aux compétitions varient entre 2 $ et 40 $. Environ 48 % des billets sont attribués au public canadien, le reste est vendu à l'étranger. Le nombre total de billets vendus pour les Jeux olympiques de Montréal atteint le chiffre de 3 187 173.

• Quant aux billets des cérémonies d'ouverture et de clôture des Jeux, la demande est telle que le comité organisateur décide d'organiser une sorte de loterie : les demandes reçues par la poste font l'objet d'un tirage au sort, les gagnants ont droit à l'achat de deux billets.

• Le 22 août 1972, Montréal dévoile l'emblème des Jeux de la 21e olympiade : l'œuvre réalisée par le graphiste québécois Georges Huel comprend les anneaux olympiques et la lettre M, initiale de Montréal.

• Le castor, nommé Amik pour l'occasion, est choisi comme mascotte des Jeux olympiques de Montréal. « Amik » signifie castor en langue algonquine. Cet animal est reconnu pour son labeur et sa patience, des valeurs véhiculées par l'idéal olympique.

Se préparer aux Jeux olympiques

Média : Télévision

Émission : Olympiques 1976, un an avant

Date de diffusion : 18 juillet 1975

Invité(s) : Graham Adams, Raymond Beauchemin, Gilles Bergeron, Guylaine Bernier, Raymond Damblant, Marcel Deschamps, Yvan Dubois, Jean Fournel, Michael Killanin, Robert Martineau, Georges Seltzer

Ressource(s) : Normand Harvey, François Perreault

Durée : 23 min 43 s

Dernière modification :
23 septembre 2004


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Tous les clips de cette émission

2 clips disponibles  

MédiaTitre et dateDescription
Télévision
23 min 43 s
18 juillet 1975
Se préparer aux Jeux olympiques
Les billets pour les cérémonies d'ouverture et de clôture des Jeux sont vendus par loterie.
Télévision
33 min 14 s
18 juillet 1975
Le chantier olympique
La construction des installations olympiques se heurte à divers obstacles qui entraînent un retard considérable.
2 clips disponibles