Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Économie et affaires · Transports · La motoneige de Bombardier

Période : 1937 - 2002

La motoneige de Bombardier

En 1937, un premier véhicule à chenilles sort de l'atelier Bombardier, à Valcourt. Le rêve de Joseph Bombardier est réalisé! Au fil du temps, la motoneige se perfectionnera, révolutionnant le transport hivernal, et fera la renommée de la compagnie Bombardier.

icone_tv
8 clips télé
icone_micro
5 clips radio

Qui a inventé la motoneige?

Date de diffusion : 4 mars 1970

Si Bombardier a popularisé la motoneige et développé toute une industrie autour de cette invention, c'est Joseph-Adalbert Landry qui en aurait eu l'idée.

Assisté de son mécanicien en chef, Antoine Morissette, J.-A. Landry est le premier à mettre au point l'autoneige durant l'hiver 1919-1920, inspirée du modèle de tanks utilisés lors de la Première Guerre mondiale (1914-1918).

Jean-Marc Robic, spécialisé dans l'enregistrement des brevets d'invention et des marques déposées, en retrace l'historique.

L'autoneige est un véhicule automobile sur lequel des patins se substituent aux roues avant et un système de traction à chenilles en caoutchouc est adapté à l'arrière. Ce procédé sera utilisé 11 ans plus tard par Joseph-A. Bombardier.

Joseph-A. Landry fait breveter son invention en 1923, au Canada et aux États-Unis, après un voyage de 40 km entre Mont-Joli et Rimouski. De 1924 à 1948, une centaine de véhicules de la même série sont produits.

Lors des premiers essais, l'autoneige roule à environ 50 km/h dans les rues de Mont-Joli. Très vite, un marché se développe, composé surtout par les entreprises forestières, les médecins, les hommes d'affaires.

Dans les premiers temps, nombreux sont ces véhicules d'hiver à circuler au Canada, principalement dans la région du Lac-Saint-Jean, et aux États-Unis.

Qui a inventé la motoneige?

• Au Canada, le brevet d'invention est un titre délivré par le Bureau canadien des brevets à un ou plusieurs inventeurs qui ont créé un produit ou un procédé nouveau et utile, provenant d'un véritable génie inventif.

• Ce titre confère un droit exclusif d'exploiter l'invention sur tout le territoire canadien, durant une période de vingt ans à compter de la date de dépôt de la demande de brevet.

• En 1940, le prix d'une motoneige s'élève à environ 1 000 $, ce qui équivaut, pour l'époque, au coût d'une voiture.

• Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, la production reprend de plus belle, notamment celle de l'autoneige B12, qui sert au transport en commun, au transport de matériaux, aux livraisons postales, mais sert aussi comme ambulance et véhicule de sauvetage.

• En 1948, le gouvernement du Québec promulgue une loi réglementant l'entretien des routes en hiver.

Qui a inventé la motoneige?

Média : Radio

Émission : Présent 2e édition nationale

Date de diffusion : 4 mars 1970

Invité(s) : Jean-Marc Robic

Ressource(s) : Gabi Drouin

Durée : 7 min 49 s

Photo : Musée J. Armand Bombardier, www.museebombardier.com

Dernière modification :
6 juin 2008


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




clips précédents
Activez le Javascript sur votre navigateur...
clips suivants
13 clips dans ce dossier . page
Découvrez aussi
Champion de motoneige
Télévision
8 min 47 s
Avant de rouler sur les grands circuits automobiles, Gilles Villeneuve fait ses débuts en motoneige. Il devient même champion du monde.