Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Économie et affaires · Transports · Un chantier unique au monde

Un chantier unique au monde

Date de diffusion : 27 juin 1969

En 1954, le Parlement canadien crée l'Administration de la voie maritime du Saint-Laurent, chargée d'acquérir des terres et de construire, exploiter et entretenir la voie navigable entre Montréal et le lac Érié. Les États-Unis adoptent de leur côté, le 13 mai de la même année, le Wiley-Dondero Act (ou Seaway Act) qui crée ainsi la Saint Lawrence Seaway Development Corporation. Les deux pays concluent une entente sur le montant des travaux : 470 M$, dont 336 seront assumés par le Canada.

Afin de permettre le passage des navires, quatre ponts de la région de Montréal doivent être modifiés de façon considérable, et ce sans interrompre la circulation routière et ferroviaire. Certaines portions du pont Jacques-Cartier sont relevées de 50 pieds (15 mètres). Au pont Victoria, il faut ajouter un deuxième pont parallèle afin de construire l'écluse de Saint-Lambert.

En mai 1958, la nouvelle écluse d'Iroquois est mise en marche. Le 4 juin, les écluses américaines Snell et Eisenhower de Massena (New York) sont inaugurées et la production de courant débute à la centrale internationale Moses-Saunders. L'échéancier de quatre ans a été respecté presque jour pour jour.

Un chantier unique au monde

• Le projet hydro-électrique de la voie maritime a nécessité l'expropriation et l'inondation de 260 km2 de terrains et le déplacement de villages entiers. Au total, quelque 6500 personnes ont été relogées dans des maisons neuves, alors que 550 habitations ont été transportés dans des nouvelles communautés connues sous les noms de Long Sault, Ingleside et Iroquois.

• En comparaison de la voie maritime du Saint-Laurent, la construction du canal de Suez, long de 160 km, a pris 10 ans avant d'être inauguré en 1869. Celle du canal de Panama a nécessité plus de 20 ans de travaux, entre 1888 et 1914.

• Plus de 20 000 ouvriers ont travaillé à la construction de la voie maritime du Saint-Laurent.

Un chantier unique au monde

Média : Télévision

Émission : Caméra 69

Date de diffusion : 27 juin 1969

Ressource(s) : Claude-Jean Devirieux

Durée : 1 min 39 s

Dernière modification :
4 novembre 2005


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
Un fleuve à dompter
Télévision
7 min 12 s
Dès leur installation dans la vallée du Saint-Laurent, au début du XVIIe siècle, les Européens cherchent à dresser le tumultueux fleuve.
Projet de voie maritime canado-américaine
Télévision
1 min 38 s
Le premier président du conseil annonce de nouvelles ententes avec les États-Unis.