Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Économie et affaires · Transports · Une autoroute dans la ville

Une autoroute dans la ville

Date de diffusion : 28 février 1989

Montréal est ceinturée de voies rapides. Plusieurs, telles l'autoroute Métropolitaine, les autoroutes Décarie et Ville-Marie, servent de supports à la Transcanadienne. Axes de développement démographique, économique et industriel majeurs, elles ont modifié en profondeur le paysage urbain, pour le meilleur et pour le pire.

Le journaliste Gilles Gougeon rappelle que la construction de l'autoroute Métropolitaine, là où se trouvaient les dernières fermes au nord de Montréal, a eu des conséquences néfastes sur les populations avoisinantes. Ce monstre urbain a aussi fortement contribué à la dégradation de l'environnement.

Ouverte à la circulation en 1960, l'autoroute Métropolitaine n'a pas été pensée comme un tronçon de la Transcanadienne, mais comme un moyen de désengorger le réseau routier.

À l'époque, les promoteurs, tant publics que privés, ignorent encore les effets des autoroutes sur l'environnement et les populations. Des études d'impact voient le jour depuis quelques années. Mais la priorité demeure la modernisation rapide des infrastructures routières. C'est l'ère du béton, de l'acier et des grands projets autoroutiers. L'automobile est reine au cœur d'une Amérique prospère.

Une autoroute dans la ville

• Moins d'un an après sa mise en service, l'autoroute Métropolitaine suffit à peine à la tâche. Aux heures de pointe, elle atteint presque sa capacité maximale, drainant 8300 véhicules à l'heure. Des études parlent alors de la nécessité de ceinturer Montréal de voies rapides. À l'heure actuelle, plus de 175 000 véhicules transitent quotidiennement par cet axe est-ouest, le plus important de la région.

• À la fin des années 1960 et au cours des années 1970, le projet de l'autoroute Ville-Marie entraîne la démolition de plus de 4000 logements dans l'Ouest-de-l'Île et dans le quartier défavorisé d'Hochelaga-Maisonneuve. Des milliers de personnes sont expropriées.

Une autoroute dans la ville

Média : Télévision

Émission : Le Point

Date de diffusion : 28 février 1989

Invité(s) : Elliott Aintabi, Eva Barbalic, Jean-Claude Marsan, M. Pelletier, M. Rondeau

Ressource(s) : Gilles Gougeon

Durée : 6 min 41 s

Dernière modification :
24 avril 2003


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
La portion québécoise de la Transcanadienne
Radio
9 min 27 s
La Loi sur la route transcanadienne de 1949 ne fait pas que des heureux. Le Québec ne signera l'entente qu'en 1960.
Le pont-tunnel Louis-Hippolyte-Lafontaine
Télévision
1 min 54 s
Franchir les Rocheuses et établir un lien routier qui traverse le fleuve Saint-Laurent demandent temps et ingéniosité.