Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Économie et affaires · Ressources naturelles · Catastrophes minières à Springhill

Période : 1956 - 1958

Catastrophes minières à Springhill

La petite ville minière de Springhill, en Nouvelle-Écosse, a bien souffert de la dure réalité de l'exploitation des mines. À trois reprises, en 1891, 1956 et 1958, des accidents dramatiques ont fait en tout 236 morts. Depuis la fermeture des mines, Springhill se bat pour survivre, appuyée par le courage de ses résidents.

icone_tv
6 clips télé
icone_micro
6 clips radio

Springhill : des tragédies minières en série

Date de diffusion : 23 octobre 1988

La naissance de Springhill remonte à la fin du 18e siècle, alors que les colons, des agriculteurs, s'installent dans le comté de Cumberland, au cœur de la Nouvelle-Écosse.

Au début de 1830, la découverte du charbon marque un virage dans l'histoire de la communauté. L'année 1873 est marquée par l'ouverture de la Springhill Mining Company, qui commence à exploiter ce riche territoire minier, en ouvrant les deux premières fosses.

Springhill : des tragédies minières en série

• En 1958, la fosse n°2 était la seule mine encore exploitée de Springhill. Et aussi le puit le plus profond d'Amérique du Nord, plongeant à près de 1400 mètres sous la surface de la terre

Springhill : des tragédies minières en série

Média : Télévision

Émission : Téléjournal

Date de diffusion : 23 octobre 1988

Ressource(s) : James Bamber, Suzanne Laberge

Durée : 2 min 14 s

Dernière modification :
16 septembre 2008


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




clips précédents
Activez le Javascript sur votre navigateur...
clips suivants
12 clips dans ce dossier . page
Hyperlien

Dossier des archives de CBC sur le même sujet

Pour les profs - Projets pédagogiques