Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Économie et affaires · Ressources naturelles · James Bamber, le poète des ondes

Période : 1962 - 1992

James Bamber, le poète des ondes

En décembre 1992 disparaissait James Bamber, le journaliste conteur, poète des ondes de Radio-Canada. Pendant 30 ans, ses reportages empreints d'une profonde humanité ont fait découvrir aux téléspectateurs l'importance de laisser parler les citoyens. Il laisse en héritage des centaines de reportages, des récits de la vie ordinaire des Canadiens d'un bout à l'autre du pays.

Le site des Archives de Radio-Canada remercie Lise Tremblay, auteure de James Bamber Un journaliste en liberté, pour sa collaboration.

icone_tv
21 clips télé
icone_micro
2 clips radio

Des poissons acadiens, enfin

Date de diffusion : 27 mai 1991

Bamber est en poste dans les Maritimes pendant huit ans. Au cours de ces années, il signe de nombreux reportages sur la vie des pêcheurs et des travailleurs. Dans ce reportage, le journaliste explique qu'il n'y a pas très longtemps, tout ce qui touchait les pêches au Nouveau-Brunswick appartenait aux anglophones, dont la famille Robin.

Au printemps 1991, des pêcheurs acadiens décident de racheter la dernière usine d'apprêtage de poisson appartenant encore à des anglophones. Pour raconter son histoire, Bamber donne la parole aux pêcheurs acadiens.

Tout au long de sa carrière de journaliste, James Bamber tente de s'éloigner des sources d'information institutionnelles pour être près des citoyens. Parlant de son passage sur la colline du Parlement à Ottawa, il utilise l'expression « pays de papier », où l'information se transmet par des porte-parole et des statistiques.Les provinces Maritimes lui inspirent des reportages, tels que « Le réservoir de Sheila à sec » (voir le clip complémentaire), ou « Contrebandiers de la mer » (voir le clip complémentaire).

Des poissons acadiens, enfin

• En 1995, Stéphane Paquet, étudiant à la maîtrise en communication à l'UQAM, présente un mémoire intitulé Critique des valeurs journalistiques : l'expérience de James Bamber à la Société Radio-Canada. L'auteur souligne certains traits des reportages de Bamber, dont la remise en question de l'autorité, la place laissée aux citoyens, la compassion ou encore la tendance aux interrogations fondamentales.

• Dans la conclusion de son mémoire, Stéphane Paquet souligne que l'engagement de Bamber envers le fait français n'est pas un engagement politique, mais tout simplement linguistique.

• Certains Acadiens ont reproché à James Bamber de folkloriser l'Acadie, car ses reportages traitaient rarement de la grande politique ou de l'économie, mais plutôt des gens, pêcheurs et travailleurs. Il réfutait ces accusations, disant parler de l'Acadie industrieuse et non de l'Acadie industrielle.

Des poissons acadiens, enfin

Média : Télévision

Émission : Téléjournal

Date de diffusion : 27 mai 1991

Invité(s) : Daniel Gagnon, Aurèle Haché, Clarence Lebreton, Valère Roussel

Ressource(s) : James Bamber, Bernard Derome

Durée : 3 min 21 s

Dernière modification :
11 mars 2008


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




clips précédents
Activez le Javascript sur votre navigateur...
clips suivants
23 clips dans ce dossier . page
Découvrez aussi
Derome tire sa révérence... une première fois
Télévision
2 min 49 s
17 juin 1998
Après 27 ans à la barre du Téléjournal, Bernard Derome fait ses adieux aux téléspectateurs.
Radio-Canada, d'un océan à l'autre
Radio
22 min 27 s
11 décembre 1937
La radio de Radio-Canada entre en ondes avec un nouvel émetteur qui permet à des milliers de Canadiens d'avoir accès à leur radio publique.