Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Économie et affaires · Ressources naturelles · Six jours après l'effondrement, des survivants!

Six jours après l'effondrement, des survivants!

Date de diffusion : 29 octobre 1958

Le coup de toit de 1958 est extrêmement violent. La secousse, enregistrée à 20h06 le 23 octobre sur les sismographes de Sept-Chutes, au Québec, et d'Ottawa, sera ressentie sur plusieurs kilomètres à la ronde. 6 jours plus tard, 13 survivants sont sortis, puis deux autres, deux jours plus tard. Ils auront survécu en suçant du charbon et l'écorce des poteaux de soutènement, et en buvant leur propre urine.

Six jours après l'effondrement, des survivants!

• À 1400 mètres de profondeur, la température est très élevée. Il y fait en effet, près de 40 degrés Celsius en permanence.

Six jours après l'effondrement, des survivants!

Média : Radio

Émission : Désastre minier de Springhill

Date de diffusion : 29 octobre 1958

Ressource(s) : M. Leblanc, Gilles Moreau

Durée : 3 min 21 s

Audition difficile, ajustez le volume

Dernière modification :
8 septembre 2008


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
Springhill : des tragédies minières en série
Télévision
2 min 14 s
Les trois catastrophes minières de Springhill ont durement marqué la vie de ses résidents.
Le coup de grisou de 1956
Télévision
3 min 48 s
Le 1er novembre 1956, un coup de grisou frappe la mine n°4; 38 mineurs périssent.