Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Économie et affaires · Ressources naturelles · La ville de Gagnon rayée de la carte

La ville de Gagnon rayée de la carte

Date de diffusion : 11 octobre 1984

La découverte de gisements de fer près des lacs Jeannine et Barbel, sur la Côte-Nord, en 1957 entraîne la fondation de la ville de Gagnon, dont l'économie repose exclusivement sur l'activité minière. Au début de 1960, l'agglomération connaît une croissance rapide, alors que plusieurs édifices sont construits : église, hôpital, aréna, centre commercial, hôtel. Toutefois, la crise du fer au début des années 1980 frappe la localité de plein fouet.

Le 11 octobre 1984, les 2000 habitants de la ville apprennent la fermeture définitive de leur ville. La compagnie Sidbec-Normines annonce en effet la cessation de ses activités à Gagnon et la fermeture de la ville avant juin 1985. Comme l'explique Michel Morin dans ce reportage, le consortium prévoit de concentrer ses opérations à Fermont où seront transférés certains travailleurs.

La ville de Gagnon rayée de la carte

• Le nom de la municipalité vient d'Onésime Gagnon, ministre des Mines et des Pêcheries du Québec de 1936 à 1939, plus tard ministre des Finances, dans le cabinet Duplessis.

• Le 21 janvier 1960, le projet de loi 198 est déposé à l'Assemblée nationale afin d'obtenir l'incorporation de la ville de Gagnon. Sept jours plus tard, le 28 janvier, la ville est officiellement née.

La ville de Gagnon rayée de la carte

Média : Télévision

Émission : Téléjournal

Date de diffusion : 11 octobre 1984

Ressource(s) : Jean Ducharme, Michel Morin

Durée : 2 min 33 s

Dernière modification :
9 octobre 2009


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
Les citoyens de Gagnon perdent leur ville
Télévision
5 min 20 s
Le 11 octobre 1984, les citoyens de Gagnon apprennent la fermeture définitive de leur ville.
Débat sur la fermeture de la mine de Gagnon
Radio
7 min 29 s
En octobre 1984, les députés débattent de l'abandon des activités de Sidbec-Normines, qui entraînera la fermeture de la ville de Gagnon.