Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Économie et affaires · Marchés boursiers · Pour quelques pépites

Pour quelques pépites

Date de diffusion : 30 novembre 1996

En novembre 1996, peu de Québécois ont entendu parler de Bre-X, une petite compagnie minière canadienne qui affirme avoir découvert l'un des plus grands gisements d'or au monde. Dans le reste du pays, pourtant, l'engouement pour ce petit joueur dans la cour des grandes compagnies minières est à son paroxysme.

Et les places boursières de Calgary, Toronto et New York se déchaînent quand on apprend que Bre-X est menacée par le géant minier torontois Barrick, qui tente d'accaparer les gisements de Busang, comme l'explique le journaliste Daniel Bordeleau.

Fondée en 1988 par David Walsh à Calgary, Bre-X amorce ses explorations minières à Busang, en Indonésie, en 1993. La petite histoire veut que David Walsh ait commencé ses activités de son sous-sol. Lors d'un voyage en Australie et en Indonésie, en 1983, il rencontre un géologue canadien d'origine néerlandaise, John Felderhof. Dix ans plus tard, l'homme d'affaires contacte le géologue lui demandant s'il a des idées de projets miniers.

Trois hommes font la pluie et le beau temps chez Bre-X : David Walsh, le fondateur, bien évidemment, mais également John Felderhof, un géologue canadien et Michael de Guzman, un géologue philippin, collaborateur de longue date de Felderhof.

En 1993, Bre-X abandonne ses activités d'exploration au Canada pour se tourner résolument vers l'Indonésie. Le 6 mai 1993, Bre-X acquiert de la britannique Waverley Management la propriété de Busang pour un montant de 80 000 dollars américains. L'exploration du sol commence aussitôt.

Au fil des communiqués, la compagnie affirme que le dépôt aurifère de l'île de Bornéo est de plus en plus important : de 8 millions à 30 millions puis à 42 millions pour atteindre 53,33 millions d'onces d'or à la fin de l'année 1996. Parallèlement, son titre en bourse monte, atteignant plus de 260 $ l'action au printemps 1995, avant de retomber à 21 $ à la suite d'un fractionnement par dix du titre.

Pour quelques pépites

• Busang est situé sur l'île indonésienne de Bornéo, bordée par les Philippines au nord-est, le Vietnam au nord-ouest et Sumatra à l'ouest. Troisième île du monde par sa superficie – 736 000 km2 –, Bornéo est formée de hauts plateaux et son sous-sol contient du charbon, des minerais et du pétrole.

• Le titre de Bre-X fait son entrée à la Bourse de Calgary, l'Alberta Stock Exchange aujourd'hui fondu dans la Bourse de Toronto, le 11 juillet 1989, au prix de 30 cents l'action. L'entreprise passe à la Bourse de Toronto (TSE) le 23 avril 1996, au Nasdaq le 19 août 1996 et à la Bourse de Montréal le 3 septembre 1996.

• À ses débuts, Bre-X n'était qu'une très petite entreprise qui employait deux personnes, David Walsh et sa femme Jeannette, qui se chargeait du secrétariat et des tâches administratives. C'est en 1996 que la société minière acquiert un édifice commercial à Calgary, baptisé le building Bre-X. Outre cette entreprise, Walsh dirigeait également Bresea, une autre petite compagnie minière .

Pour quelques pépites

Média : Radio

Émission : Les Affaires et la Vie

Date de diffusion : 30 novembre 1996

Ressource(s) : Daniel Bordeleau, Francine Plourde

Durée : 4 min 24 s

Dernière modification :
3 mars 2008


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
Quatre ans après les inondations du Saguenay
Radio
20 min 27 s
Même si la reconstruction est terminée, le souvenir des inondations de 1996 demeure très présent dans l'esprit des Saguenayens.
Eaton sous la protection de la loi de la faillite
Radio
11 min 06 s
L'empire Eaton, menaçant de s'effondrer, s'est placé sous la protection de la loi sur les faillites.