Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Économie et affaires · Marchés boursiers · Comment devenir un bon investisseur?

Comment devenir un bon investisseur?

Date de diffusion : 30 octobre 1984

Entre 1975 et 1985, la clientèle de la Bourse s'est grandement accrue et diversifiée. Pourtant, comme le signale la vox populi réalisée à la suite de ce reportage en 1984, une majorité de Canadiens demeurent étrangers, voire hostiles, au marché boursier.

Afin de tâter le pouls des nouveaux investisseurs, la journaliste France Nadeau s'est rendue dans un cours d'initiation au marché boursier. Elle a ensuite demandé à des novices et à des experts la manière dont ils comptaient investir en Bourse.

Au cours des années 1980, le profil des actionnaires canadiens change considérablement. La présence de nombreuses femmes aux cours d'introduction au marché boursier prouve bien que la Bourse n'est plus uniquement une affaire d'hommes.

Au Canada, l'information financière est devenue plus accessible aux investisseurs francophones avec l'apparition de publications spécialisées en français, dont le journal hebdomadaire Les Affaires. Entre 1980 et 1989, le nombre estimé d'investisseurs québécois est passé de 3 à 13 %, grâce notamment à des mesures fiscales du gouvernement provincial.

Le marché boursier peut paraître bien nébuleux aux néophytes. Pourtant, une fois bien compris, il est accessible à tous ceux qui ont du temps et un peu d'économies. Des cours d'initiation ou des livres peuvent démystifier la terminologie spécialisée de la Bourse.

Selon les courtiers, les investisseurs qui leur confient leur argent plutôt que de le déposer dans un compte bancaire sortent gagnants. Les actionnaires peuvent bénéficier d'avantages fiscaux et réaliser des gains importants de capital, notamment sous forme de dividendes.

Comment devenir un bon investisseur?

• En 1985, le Canada compte près de 1000 clubs d'investissements. Parmi ceux-ci se distingue un groupe de douze femmes professionnelles de l'Outaouais, regroupées sous le nom d'UNICO, qui investissent chacune 50 $ par mois. Une gestionnaire de portefeuilles se présente à leurs réunions mensuelles pour les informer des diverses possibilités de placement.

• Selon les membres de l'un de ces clubs, la meilleure façon d'accroître l'actif d'un portefeuille est de réinvestir lorsqu'un placement entraîne un gain en capital. (Voir le clip Les actionnaires québécois).

• Créé en 1979, le régime épargne-actions du gouvernement du Québec, le REA, a attiré un grand nombre de petits investisseurs. Établie par le ministre des Finances Jacques Parizeau, cette mesure fiscale rendait déductible d'impôt un placement en Bourse qui contribuait au financement d'une PME.

• La part de profit d'une entreprise distribuée à ses actionnaires, en argent ou en action, s'appelle dividende. Le conseil d'administration d'une société décide de la proportion des bénéfices réalisés à verser aux investisseurs, qui sont en quelque sorte copropriétaires de l'entreprise.

• Certaines personnes collectionnent des titres de sociétés, rares ou anciens. Ce passe-temps un peu bizarre peut s'avérer très lucratif. La scripophile Micheline Massé a aidé à récupérer au-delà d'un million de dollars en précisant la nature de certificats périmés. (Voir clip Micheline Massé, scripophile.)

• À la fin des années 1980, environ 15 % de la population active canadienne investissait du capital dans les marchés boursiers.

Comment devenir un bon investisseur?

Média : Télévision

Émission : Au jour le jour

Date de diffusion : 30 octobre 1984

Invité(s) : André Desaulniers, Hélène Lefebvre

Ressource(s) : France Nadeau

Durée : 9 min 40 s

Dernière modification :
1er juin 2006


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
Entretien avec Marc Garneau en 1984
Télévision
11 min 05 s
Une entrevue privilégiée de Marc Garneau réalisée avant son départ à bord de la navette Challenger. Il y révèle certains secrets de sa vie familiale et de...
La GRC engage des femmes
Télévision
2 min 50 s
16 septembre 1974
Il faut attendre les années 1970 avant que des femmes soient acceptées comme policières à la Gendarmerie royale du Canada (GRC).