Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Économie et affaires · Énergie · La grande aventure de la baie James

Période : 1971 - 1982

La grande aventure de la baie James

En avril 1971, le premier ministre Robert Bourassa annonce l'exploitation du potentiel hydroélectrique de la baie James. La construction des trois premières centrales du Grand-Nord québécois a nécessité le savoir-faire de milliers de travailleurs. Réalisé en dix ans, au coût de 14 milliards de dollars, le mégaprojet a permis aux Québecois de bénéficier d'un atout énergétique exceptionnel. Mais en raison de ses impacts sur l'environnement, la construction des barrages a provoqué la colère des écologistes et des Cris de la baie James.

icone_tv
11 clips télé
icone_micro
9 clips radio

Lancement des premières turbines

Date de diffusion : 27 octobre 1979

Le 27 octobre 1979, en avance de six mois sur l'échéancier prévu, le barrage et la centrale LG2 sont officiellement inaugurés par le premier ministre de l'époque, René Lévesque. Pour l'occasion, plusieurs milliers de travailleurs, mais aussi des hauts dignitaires venus des quatre coins du globe, sont présents sur le plus grand chantier du Québec.

Au Téléjournal, Raymond Saint-Pierre résume le déroulement de la journée, qui fut empreinte d'enthousiasme et d'émotion.

Six ans ont été nécessaires pour parvenir à l'achèvement des travaux du complexe LG2. À 15 h 35 min, devant les caméras de télévision, René Lévesque active l'interrupteur qui met en fonction la turbine no 9. Pour la première fois, une turbine du complexe LG2 produit l'électricité qui alimentera la province pendant les années à venir. Les 15 autres turbines seront mises en marche, à raison d'une tous les deux mois durant les années suivantes.

Lancement des premières turbines

• Chaque turbine de LG2 pèse 1000 tonnes et développe une puissance de 450 000 chevaux-vapeur. En comparaison, un moteur de voiture de Formule 1 produit environ... 800 chevaux-vapeur.

• Bien qu'il ne soit plus premier ministre, Robert Bourassa est toutefois présent à LG2 le jour de l'inauguration. Il est accueilli en véritable héros par les travailleurs de la baie James, qui le considèrent comme le « père politique » de ce mégaprojet.

• La salle des machines de LG2 impressionne grandement René Lévesque. Baptisée la « Cathédrale », cette salle est longue de 483 mètres, mesure 26 mètres de largeur et 47 mètres de hauteur. L'espace permettrait d'accueillir cinq terrains de football aux dimensions réglementaires.

Lancement des premières turbines

Média : Télévision

Émission : Téléjournal

Date de diffusion : 27 octobre 1979

Invité(s) : René Lévesque

Ressource(s) : Raymond Saint-Pierre

Durée : 1 min 54 s

Dernière modification :
6 mars 2007


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




clips précédents
Activez le Javascript sur votre navigateur...
clips suivants
20 clips dans ce dossier . page
Découvrez aussi
Développer les ressources hydro-électriques
Radio
24 min 28 s
Aménager les bassins hydrauliques de la baie James n'est pas une mince affaire.
LG2 : l'oeuvre du génie humain
Télévision
3 min 46 s
Pierre Maisonneuve explique la spécificité de la construction d'un barrage à la baie James.