Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Économie et affaires · Énergie · Trudeau face à la crise énergétique

Trudeau face à la crise énergétique

Date de diffusion : 22 novembre 1973

En mars 1973, la demande américaine de pétrole monte en flèche. La guerre au Moyen-Orient éclate et les membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) décident de réduire leurs exportations, mettant ainsi en péril l'approvisionnement de tous les pays importateurs, a fortiori celui du Canada.

Dans un discours à la nation canadienne prononcé à l'automne 1973, le premier ministre Pierre Elliott Trudeau dresse un bilan de la situation énergétique au Canada.

Le premier ministre rappelle que le Canada exporte la moitié de son pétrole, mais qu'il a dû contingenter ses exportations de pétrole brut et de certains dérivés, face à la demande croissante des États-Unis.

Les propos de Pierre Trudeau se veulent toutefois rassurants : « Notre priorité première est de faire en sorte qu'il y ait suffisamment de pétrole pour chauffer nos foyers et nos institutions communautaires, pour assurer le fonctionnement des usines, des établissements et des bureaux. »

Le premier ministre expose ensuite les mesures envisagées par le gouvernement pour atténuer les effets de cette crise, soit notamment le gel des prix du pétrole et l'imposition d'une taxe fédérale à l'exportation afin de protéger les consommateurs canadiens de l'inflation.

Face à la pénurie de pétrole, il incite les Canadiens à adopter des mesures volontaires de conservation de l'énergie et fait appel à leur sens civique : « Si les Canadiens collaborent généreusement aux restrictions volontaires, et je suis sûr qu'ils le feront, tout porte à croire que la pénurie sera réduite au maximum pendant l'hiver. »

Trudeau face à la crise énergétique

• Durant la crise, les principaux pays importateurs de pétrole ont adopté des mesures d'économie d'énergie. Pierre Elliott Trudeau, dans son discours, cite notamment l'exemple des pays européens qui ont interdit la circulation automobile le dimanche.

• Au début des années 1960, le Canada adopte une politique énergétique visant à faire de l'industrie pétrolière une industrie rentable, puissante et productive dans l'ouest du pays. À cette époque, le pétrole d'outre-mer était si bon marché que le baril expédié d'Arabie Saoudite vers Edmonton revenait moins cher qu'un baril provenant d'un puits albertain.

• Le gouvernement a permis aux régions situées à l'est de la vallée de l'Outaouais de s'approvisionner en pétrole étranger, meilleur marché. À l'ouest d'Ottawa, le gouvernement fédéral a établi un marché protégé au profit du pétrole albertain.

• Durant les années 1960, les consommateurs canadiens de l'Ontario et de l'Ouest ont payé leur pétrole 500 millions de dollars moins cher que s'ils s'étaient approvisionnés à l'étranger.

Trudeau face à la crise énergétique

Média : Radio

Émission : Discours de Pierre Elliott Trudeau

Date de diffusion : 22 novembre 1973

Invité(s) : Pierre Elliott Trudeau

Durée : 22 min 10 s

Dernière modification :
7 janvier 2003


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
Il était une fois l'or noir
Radio
23 min 04 s
Composé d'hydrocarbures, le pétrole est une huile minérale naturelle accumulée en gisements et utilisée comme source d'énergie.
Du pétrole en Alberta?
Télévision
3 min 21 s
L'aventure commence en 1947 par la découverte d'un gisement pétrolifère dans la petite ville de Leduc.