Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Économie et affaires · Consommation · Le succès du vin ontarien

Le succès du vin ontarien

Date de diffusion : 9 juin 2001

Depuis une vingtaine d'années, la qualité des vins de l'Ontario s'est considérablement améliorée, même si quelques préjugés persistent cependant…

En effet, le vin canadien pâtit encore de sa réputation d'antan, où la « piquette » faisait office de vin. Le succès des vins canadiens lors de concours internationaux témoignent de l'essor qualitatif et contribue à modifier la perception des consommateurs.

Jean-Pierre Colas, œnologue bordelais, parle de cette expansion.

À l'instar des vignes britanno-colombiennes, les cépages hybrides des vignobles ontariens ont été arrachés et remplacés par des cépages français.

Cette restructuration des vignobles marque un tournant décisif dans l'industrie vinicole. Le cap est mis sur une production de qualité.

Les principaux marchés des vins ontariens sont la province ontarienne elle-même, l'Asie et la Californie. Mais l'Europe est convoitée depuis qu'elle a levé, le 25 mars 2001, son interdiction d'importer du vin de glace canadien, dont les caractéristiques ne correspondaient pas aux normes exigées par la Communauté européenne.

Le succès du vin ontarien

• Le premier vignoble commercial au Canada est établi en 1866 sur l'île Pelée, en Ontario.

• Après la dépénalisation de la vente d'alcool, la maison Inniskillin obtient la première licence d'exploitation d'un vignoble en Ontario, en 1975.

• L'un des premiers vignobles à planter une espèce française, la vigne vinifera, est le Château des Charmes, dans la péninsule du Niagara.

• Forte de près de 60 vignobles, la province ontarienne est recouverte des deux tiers de la vigne canadienne. Les 13 000 hectares de vignes de la péninsule du Niagara en font la principale région viticole du pays. En 1999, l'Ontario produisait 80 % du vin canadien.

• La production ontarienne se répartit dans trois régions : la vallée du Niagara, la pointe Pelée et la rive nord du lac Érié.

•La maison Andrés Wines, dirigée par John Peller, exploite des vignobles en Ontario, en Colombie-Britannique et en Novelle-Ecosse et ses vins, renommés à travers le monde, sont commercialisés dans plus de vingts pays.

• Dans la province ontarienne, c'est la Régie des alcools de l'Ontario, LCBO, qui réglemente le commerce de l'alcool, telle la SAQ au Québec.

• Selon une analyse La Presse-Affaires menée en 2002, les Québécois consommeraient plus de vin que les Ontariens, davantage friands de spiritueux.

Le succès du vin ontarien

Média : Radio

Émission : Les Affaires et la Vie

Date de diffusion : 9 juin 2001

Invité(s) : Paul-André Bosc, Jean-Pierre Colas, Mario Dubé, Daniel Giguere, Linda Lacroix, Don-Jean Léandri, John Peller, Don Rumball

Ressource(s) : Julien Bilodeau, Jean Racine

Durée : 16 min 25 s

Dernière modification :
1er septembre 2004


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
Quatre ans après les inondations du Saguenay
Radio
20 min 27 s
Même si la reconstruction est terminée, le souvenir des inondations de 1996 demeure très présent dans l'esprit des Saguenayens.
Eaton sous la protection de la loi de la faillite
Radio
11 min 06 s
L'empire Eaton, menaçant de s'effondrer, s'est placé sous la protection de la loi sur les faillites.