Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Économie et affaires · Consommation · Le catalogue Eaton n'est plus!

Le catalogue Eaton n'est plus!

Date de diffusion : 24 janvier 1976

De son petit magasin de Toronto, Timothy Eaton introduit la vente par catalogue au Canada en 1884. Il voulait présenter aux femmes de la campagne et à leurs familles le même choix que celui offert aux citadines. À travers ses 620 pages pour la collection printemps-été et 820 pages pour celle d'automne-hiver, le catalogue s'adressait surtout aux femmes et à ce qui les intéressait.
Le catalogue touchait environ 20 millions de consommateurs et représentait en termes de ventes près de 300 millions de dollars. Ce système innovateur de vente au détail propulse la notoriété d'Eaton et fait de lui une référence aux yeux du consommateur.

L'année 1976 est marquée par l'arrêt de la publication du catalogue Eaton. Après plus de un siècle d'existence, le catalogue jugé trop coûteux voit sa diffusion arrêtée. En effet, la conjoncture de l'époque : urbanisation, nouvelles habitudes de consommation, coût de fabrication du catalogue, entraîne une baisse de la consommation. Les clients se raréfient et l'entreprise préfère se départir de son catalogue et centrer son énergie et ses ressources sur une autre stratégie de croissance.

Comme l'explique Michel Nadeau, analyste financier, « le catalogue n'est plus le médium qui convient au message ». La principale cause de disparition du catalogue est sa non-rentabilité. En 1975, le déficit du catalogue était estimé à 20 millions de dollars. Chaque catalogue, illustré de photographies couleur, présentait quelque 15 000 articles. Le coût de fabrication d'un seul catalogue revenait à deux dollars. Pour l'année 1966, on estime à 17 millions le nombre de catalogues distribués.

Le catalogue Eaton n'est plus!

• Le catalogue faisait à tel point partie intégrante de la vie des familles à la campagne que les femmes offraient à Mme Eaton conserves, biscuits et cartes de Noël durant les Fêtes. En 1901, Timothy Eaton commence à publier une annonce quotidienne pleine page dans le Toronto Star. Jusque vers 1920, la notoriété d'Eaton repose surtout sur son commerce par catalogue. Dans les années 1930, Eaton réalise 60 % de toutes les ventes des grands magasins au pays.

• Eaton va subir l'ombre que projette sur elle la compagnie Simpson-Sears, fondée en 1953. Elle entame considérablement le commerce par catalogue d'Eaton et compromet l'avenir de la maison. En effet, la compagnie Simpson, alliée du détaillant américain Sears-Roebuck, profitait des renseignements sur les tendances du marché américain et donc pouvait anticiper les mutations qui se répercuteraient sur le marché canadien.

Le catalogue Eaton n'est plus!

Média : Radio

Émission : Coûte que coûte

Date de diffusion : 24 janvier 1976

Invité(s) : Michel Nadeau

Ressource(s) : Madeleine Champagne, Michel Pelland

Durée : 10 min 53 s

Dernière modification :
30 mai 2006


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
Timothy Eaton
Radio
4 min 36 s
Timothy Eaton sait à peine lire et écrire lorsqu'il se lance dans le commerce au Canada, au milieu du XIXe siècle...
Le père Noël arrive à Montréal
Radio
5 min 01 s
Le défilé du père Noël d'Eaton existe depuis 20 ans quand il arrive à Montréal, en 1925.