Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Économie et affaires · Consommation · Ça brasse dans les micro-brasseries!

Ça brasse dans les micro-brasseries!

Date de diffusion : 17 juillet 1988

Tandis que la chaleur estivale dope les ventes de bières, les Québécois, grands consommateurs, se tournent vers les bières artisanales, distinctes des bières commerciales. Le déclin des bières commerciales favorise l'essor des bières de spécialité et l'émergence de micro-brasseries à la fin des années 1980. Une petite brasserie créée au printemps 1988 se lance dans l'aventure et entend rivaliser avec les plus grands, comme le précise le journaliste Michel Labrecque.

Le 17 mai 1988, trois jeunes entrepreneurs, Jean et Bernard Morin ainsi que Laura Urtnowski, leur permis en poche, décident de brasser leur propre bière : la Boréale rousse. Bière naturelle non pasteurisée, elle est distribuée en fût en juin 1988 et mise en bouteille deux années plus tard. Forts de ce succès, les Brasseurs du Nord conçoivent une bière blonde en 1990, la Boréale blonde, suivie d'une bière de type ale plus corsée, la Boréale noire.

Au Québec, les Brasseurs du Nord, les brasseries Cheval Blanc, GMT et McAuslan sont les pionniers de la micro-brasserie. Mais l'essor des micro-brasseries n'est pas un phénomène circonscrit au Québec. L'engouement dépasse les frontières de la province et s'étend à toute l'Amérique du Nord. En 1988, on dénombre une quinzaine de Brasseries artisanales au Canada anglais. Malgré la croissance de ce marché, la bière artisanale ne représente toutefois que 1 % du marché de la bière brassée.

Ça brasse dans les micro-brasseries!

• Au Québec, la première bière artisanale est élaborée en 1982 par la brasserie Massawippi, à North Hatley, en Estrie. Puis le Cheval Blanc, GMT, McAuslan, les Brasseurs du Nord, Brasseurs de l'Anse, Schoune, Seigneuriale, Unibroue, etc. emboîtent le pas.

• Pour être qualifié de micro-brasserie, l'établissement doit brasser moins de 50 000 hectolitres de bière par an et fabriquer une bière entièrement naturelle, c'est-à-dire avec des matières premières naturelles, sans utilisation d'agents chimiques ni adjonction d'agent de conservation.

• Au Canada, le Spinnakers Brewpub est le premier établissement brassicole à ouvrir ses portes au printemps 1984. Ce bistrot-brasserie est situé à Victoria, en Colombie-Britannique.

• Les brew pubs, comme les micro-brasseries, fabriquent leur propre bière, mais leur particularité réside dans le fait qu'ils ne la vendent que dans un seul endroit.

• Au milieu des années 1990, le Canada compte 39 micro-brasseries. Les principaux micro-brasseurs sont Unibroue, brassant notamment la Blanche de Chambly, les Brasseurs GMT, avec la Belle Gueule, Brassal, McAuslan (St-Ambroise) et les Brasseurs du Nord (Boréale).

Ça brasse dans les micro-brasseries!

Média : Radio

Émission : Présent dimanche

Date de diffusion : 17 juillet 1988

Invité(s) : Pierre Deniger, Jérome Denis, Andrew Ferguson, André Martineau, Bernard Morin, Pierre Rajotte

Ressource(s) : Michel Labrecque

Durée : 11 min 04 s

Dernière modification :
23 juin 2004


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
Vietnam :  fuir le communisme
Radio
11 min 30 s
L'année 1975 marque le début d'un régime répressif qui entraînera l'exode de centaines de milliers de Vietnamiens.
Un marché, deux sociétés?
Radio
11 min 16 s
En 1988, le Canada et les États-Unis entérinent l'Accord de libre-échange. L'accord est-il une menace pour l'identité canadienne?