Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Économie et affaires · Affaires · Izzy Asper, magnat de la presse

Izzy Asper, magnat de la presse

Date de diffusion : 9 juin 2003

Né en août 1932 au Manitoba, Israel Harold Asper, que tous appellent familièrement Izzy, a débuté sa carrière comme avocat en 1964, se spécialisant en droit fiscal. Asper se tourne également vers la politique : de 1970 à 1975, il est chef du Parti libéral du Manitoba et, entre 1972 et 1975, il siège dans l'opposition à l'Assemblée législative du Manitoba.

C'est au début des années 1970 qu'Izzy Asper commence à s'intéresser aux médias et plus particulièrement aux médias électroniques, fondant avec Paul Morton la station de télévision indépendante de Winnipeg CKND, comme le rappelle ce reportage diffusé quelques mois avant sa mort, survenue le 7 octobre 2003.

Mais Asper commence à construire ce qui deviendra l'un des plus importants empires médiatiques au pays lorsqu'il s'intéresse, en 1974, à la station de télévision Global alors en péril. Si le sauvetage de Global réussit, l'homme d'affaires manitobain se retrouve, en 1986, en conflit avec ses partenaires dans l'aventure. Asper sort gagnant de ce conflit et prend la tête, en 1989, d'une nouvelle entité baptisée CanWest Global Communications Corporation.

Un des coups les plus fumants d'Izzy Asper fut l'acquisition, en juillet 2000, de Hollinger, l'empire de Conrad Black, pour la somme de 3,5 milliards $.

Ce fils d'immigrants russes juifs, pianiste de jazz, grand philanthrope et bon vivant, n'a pourtant pas que des admirateurs, peu s'en faut. Ardent sioniste, il a toujours défendu l'État d'Israël jusqu'à exercer un contrôle direct sur la politique éditoriale de ses médias imprimés et électroniques.

Il faut dire que l'empire CanWest compte sept chaînes de télévision, dont Global qui à elle seule rejoint 94 % de la population canadienne, un poste de radio à Winnipeg et quelque 13 quotidiens à travers le pays dont le Vancouver Sun, le National Post, le Ottawa Citizen et le Montreal Gazette.

Izzy Asper, magnat de la presse

• Les deux parents de Asper étaient musiciens. Immigrants russes, ils étaient propriétaires de deux petits cinémas à Minnedosa, ville de quelques milliers d'habitants située dans la vallée de la rivière Saskatchewan.

• Le 28 juin 1973, Israel Asper est élu, par une maigre majorité de quatre voix, dans la circonscription de Wolseley. Il ne réalisera cependant pas son rêve de devenir premier ministre de sa province, le parti libéral essuyant une cuisante défaite aux élections suivantes.

• En octobre 2002, lors d'une allocution présentée à Montréal, Izzy Asper accuse la télévision de la CBC de diffuser de l'information partisane et de pratiquer un journalisme malhonnête. Il attaque également de nombreux médias américains (CNN, ABC, CBS, NBC, The Washington Post, The New York Times, The Los Angeles Times, l'Associated Press, le London Independent, le Guardian, la BBC et Reuters), affirmant que ceux-ci cèdent à la propagande anti-israélienne.

• Le mois précédent, l'homme d'affaires n'avait pas hésité à traiter de nazis des manifestants rassemblés à l'Université Concordia qui ont empêché l'ancien premier ministre Benjamin Netanyahu de prononcer une conférence. « Ce sont des hors-la-loi, ils ont utilisé des techniques introduites il y a 70 ans par Adolf Hitler et ses chemises brunes. Ils ont bafoué le droit à la liberté de parole et empêché physiquement par la violence quelqu'un d'exercer son droit de parole », a lancé le lendemain Izzy Asper.

• En janvier 2003, Izzy Asper quitte la présidence de CanWest, cédant la place à son plus jeune fils Leonard. Il ne s'est toutefois pas retiré entièrement des activités de son entreprise, demeurant président du conseil jusqu'à son décès.

• Philanthrope, Asper lance en 1983 la Asper Foundation qui finance de nombreuses œuvres telles que le I.H. Asper Clinical Research Institute à l'hôpital de Saint-Boniface, la I.H. Asper School of Business, les Asper Foundation Performances Jazz Series, les Asper Foundation Lecture Series, le Asper Jewish Community Campus, le Lyric Outdoor Theatre du parc Assiniboine Park, sans oublier le Asper Foundation Holocaust and Human Rights Studies Program.

Izzy Asper, magnat de la presse

Média : Télévision

Émission : Téléjournal

Date de diffusion : 9 juin 2003

Invité(s) : Izzy Asper, Marc-François Bernier, Jean Chrétien, Terence Moore

Ressource(s) : Frédéric Arnould, Stéphan Bureau

Durée : 15 min 29 s

Dernière modification :
9 avril 2008


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
L'anarchie frappe Montréal
Radio
12 min 06 s
7 octobre 1969
Le 7 octobre 1969, plus de 4 000 policiers de la ville de Montréal déclenchent une grève. L'atmosphère dégénère dans le centre de la ville.
Soirée Jacques Plante au Forum
Télévision
1 min 36 s
En 1995, les Canadiens retirent le chandail no 1 de Jacques Plante en présence de son fils et de sa petite-fille.