Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Économie et affaires · Affaires · 140 millions prêtés à George Gillett

140 millions prêtés à George Gillett

Date de diffusion : 8 mai 2001

Pour acquérir le Canadien de Montréal, l'homme d'affaires américain George Gillett doit emprunter 140 millions de dollars à la Caisse de dépôt et placement du Québec. La transaction permettra à l'institution financière d'encaisser des millions de dollars en intérêts.

Au bulletin du Montréal ce soir, un reportage de Sophie Langlois explique comment le prêt de la Caisse de dépôt va garantir le maintien du Tricolore à Montréal. En studio, Pascale Nadeau s'entretient ensuite avec François Richer, de HEC Montréal, qui se montre plutôt optimiste quant à l'avenir du Canadien.

140 millions prêtés à George Gillett

• En janvier 2001, l'homme d'affaires américain George Gillett achète à Molson 80,1% des parts du Canadien, une transaction évaluée à 275millions de dollars.

• En juin 2006, George Gillett rembourse les dettes contractées auprès de la Caisse de dépôt et placement et de Molson. Selon le Sports Business Journal, il a dû emprunter des millions de dollars américains à des banques étrangères pour y arriver.

140 millions prêtés à George Gillett

Média : Télévision

Émission : Montréal ce soir

Date de diffusion : 8 mai 2001

Invité(s) : Mario Dumont, George Gillett, Bernard Landry, Michel Nadeau, François Richer

Ressource(s) : Sophie Langlois, Pascale Nadeau

Durée : 5 min 47 s

Dernière modification :
14 avril 2009


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
Mise en vente du Canadien de Montréal
Télévision
6 min 32 s
Après quelques années de déficit, le centre Molson et le Canadien de Montréal sont à vendre.
Coupe Stanley 1977 : la consécration
Télévision
10 min 21 s
La victoire du 14 mai 1977 contre les Bruins de Boston marque la consécration d'une saison de rêve pour les Canadiens.