Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Économie et affaires · Affaires · Macao, capitale du jeu

Macao, capitale du jeu

Date de diffusion : 19 juin 1997

En 1997, deux ans avant d'être rétrocédée à la Chine, l'enclave portugaise de Macao attire des millions de touristes passionnés de jeu. Mais les guerres entre des triades qui cherchent à prendre le contrôle des casinos risquent de nuire à cette industrie lucrative.

Dans ce reportage présenté au Point, notre correspondant Raymond Saint-Pierre raconte comment Macao est devenu la capitale asiatique du jeu. Il trace aussi le portrait de Stanley Ho, le milliardaire propriétaire de la majorité des casinos de l'enclave. L'homme d'affaires cherche à protéger son empire des ravages de la pègre.

Macao, capitale du jeu

• Le 20 décembre 1999, Macao devient une région administrative spéciale de la Chine. À l'instar de Hong Kong, la péninsule devrait pouvoir garder pendant cinquante ans son système capitaliste et son indépendance économique par rapport à la Chine continentale.

• En 2008, Stanley Ho n'a plus le monopole du jeu à Macao, mais possède encore 15 des 18 casinos de la presqu'île. Le magazine Forbes classe au 84e rang mondial sa fortune, évaluée en 2006 à 6,5 milliards de dollars.

Macao, capitale du jeu

Média : Télévision

Émission : Le Point

Date de diffusion : 19 juin 1997

Invité(s) : Peter Cordingley, Stanley Ho, Afonso Rui, Entao Zhu

Ressource(s) : Raymond Saint-Pierre, Achille Michaud

Durée : 14 min 56 s

Dernière modification :
23 juillet 2008


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
Massacre place Tiananmen
Télévision
12 min 12 s
4 juin 1989
Juin 1989, le massacre de milliers de personnes à la place Tiananmen frappe le monde de stupeur.
La langue tibétaine en péril
Télévision
6 min 31 s
Au Tibet, les enfants ne reçoivent que quelques heures d'enseignement de tibétain par semaine. La majorité des classes se donnent en chinois.