Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Économie et affaires · Accords commerciaux · La forêt de Colombie-Britannique

La forêt de Colombie-Britannique

Date de diffusion : 5 septembre 2001

Alors que l'entente conclue en 1996 entre le Canada et les États-Unis, limitant les exportations canadiennes, arrivait à échéance en avril 2001, les Américains reviennent encore une fois à la charge, mais cette fois ils demandent l'imposition d'une taxe de 40 % sur le bois canadien.

En raison des différences régionales, le consensus canadien tend à s'effriter. L'industrie du bois d'œuvre de la Colombie-Britannique s'est montrée favorable à l'ouverture de pourparlers avec les États-Unis. La province suggérait même d'imposer une taxe sur son bois d'œuvre, une manière d'acheter la paix avec les États-Unis.

La forêt de la Colombie-Britannique est composée de près de 95 millions d'arbres. Cèdres le long de la côte; pins, sapins et peupliers à l'intérieur des terres. En Colombie-Britannique, le gouvernement octroie environ 5000 licences d'exploitation forestière par année, mais le nombre de licenciés est de plus en plus restreint.

La surtaxe de 19,3 % imposée sur les exportations de bois d'œuvre canadien ne touche pas tout le monde de la même façon et fragilise encore plus les petits producteurs forestiers.

L'industrie forestière est une mine d'or pour la Colombie-Britannique. Plus d'une centaine de milliers d'emplois dépendent d'elle.

Pour l'année 2001 les exportations de bois d'œuvre ont rapporté pas moins de cinq milliards de dollars aux compagnies forestières et drainé près de un milliard deux cent millions de revenus dans les caisses de la province.

La forêt de Colombie-Britannique

• Après l'imposition des mesures compensatrices de 19 % sur l'exportation de bois d'œuvre au mois de mai 2002, 28 entreprises ont déposé leur bilan en Colombie-Britannique.

• Le 1er juin 1998, le gouvernement de la Colombie-Britannique a réduit les droits de coupe prélevés sur les producteurs forestiers.

• La plus grande partie du bois récolté au Canada est destinée à la fabrication de bois d'œuvre, de contreplaqué et de bois de placage.

• Une portion appréciable du bois industriel sert cependant à la production de pâte pour la fabrication de papier.

• Au Canada, contrairement à ce qu'on observe dans de nombreux pays, seulement une faible proportion du bois récolté est utilisée comme combustible ou bois de chauffage.

La forêt de Colombie-Britannique

Média : Télévision

Émission : Ce soir

Date de diffusion : 5 septembre 2001

Invité(s) : Luc Bouthillier, Jessica Clogg, Rick Doman, William Gaynor, Léonard Lougheed

Ressource(s) : Pierre Claveau

Durée : 8 min 17 s

Dernière modification :
4 août 2003


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip