Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Économie et affaires · Accords commerciaux · Le bois québécois

Le bois québécois

Date de diffusion : 18 décembre 1997

En vertu de cet accord, le Canada avait le droit d'exporter sans taxes aux États-Unis 34,7 millions de mètres cube de bois. Au-delà de cette quantité, le bois canadien était soumis à des droits compensateurs.

La vitalité économique du Québec dépend pour une large part des exportations de bois d'œuvre. Or, les restrictions quantitatives imposées par les États-Unis ne risquent-elles pas de nuire à l'économie québécoise?

L'instauration de quotas à l'exportation permet d'explorer de nouveaux marchés et de diversifier la production, comme l'explique André Laprise.

Le Québec est le second producteur de bois au Canada, après la Colombie-Britannique, et il en exporte le quart aux États-Unis. Près de 92 % de la forêt est publique, selon les statistiques du ministère des Ressources naturelles pour l'année 2001. C'est donc l'État qui en fixe les droits d'exploitation.

Plus les entreprises exploitent les ressources forestières du nord, plus les coûts qu'elles doivent acquitter sont élevés et moins la taxe prélevée par le gouvernement sera importante. C'est ce que contestent les Américains.

Depuis 1992, les Canadiens payaient des droits compensateurs de 6,5 % sur leurs exportations vers les États-Unis.

En décembre 1993, une troisième enquête américaine concluait que ni la tarification canadienne des droits de coupe ni les restrictions à l'exportation de la Colombie-Britannique ne constituaient des subventions injustes. Les États-Unis avaient alors fait appel de la décision devant un comité extraordinaire qui trancha en faveur du Canada.

Le bois québécois

• Les entreprises québécoises produisent un quart du bois d'œuvre canadien. Le Québec compte près de 1200 entreprises de bois de sciage dont 250 de taille importante, L'ensemble des usines produit annuellement environ 16,5 millions de mètres cube de bois.

• Les Cris de la Baie James ont demandé aux Américains d'imposer des droits compensateurs sur le bois produit au Québec.

• Le Grand conseil des Cris du Québec s'est associé aux groupes environnementaux pour contester les pratiques forestières qui violent, selon eux, la Convention de la Baie James et ne respectent pas l'environnement.

• L'industrie québécoise des produits forestiers regroupe environ 3000 établissements de transformation d'où ressortent pâtes, papiers et cartons, sciages, panneaux agglomérés…

• Au Québec, les livraisons de produits forestiers sont estimées à plus de 20 milliards de dollars pour l'année 2001. Plus des deux tiers ont été exportés.

• L'industrie du bois au Québec est liée à celle des pâtes et papiers. L'abondance des forêts canadiennes et la permissivité des politiques de préservation des forêts publiques permettent à l'industrie forestière canadienne de couper du bois en abondante quantité et à un prix attractif sur le marché nord-américain.

Le bois québécois

Média : Télévision

Émission : La Semaine verte

Date de diffusion : 18 décembre 1997

Invité(s) : Claude Boulanger, Gaston Dery, Daniel Michaud

Ressource(s) : André Laprise

Durée : 12 min 08 s

Dernière modification :
27 octobre 2008


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
Écocertification en Colombie-Britannique
Télévision
13 min 27 s
Depuis quelques années, il existe des organismes de certification d'une bonne gestion forestière. Et il y a un marché pour le bois « écolo ».
95 % de coupes à blanc!
Télévision
6 min 51 s
Le journaliste Michel Samson fait le point sur le problème de l'abolition des concessions forestières.