Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Économie et affaires · Transports · Un métro sécuritaire?

Un métro sécuritaire?

Date de diffusion : 22 février 1983

En 1983, quelques vols à main armée sont perpétrés dans le métro. Dès l'été de la même année, la Commission de transport de la Communauté urbaine de Montréal décide de recruter des agents chargés d'assurer la sécurité dans les stations du réseau.

Force dissuasive, semblable aux Guardian angels, ces bénévoles surveillant le métro new-yorkais, les agents recrutés appartiennent à la compagnie Pinkerton. Les réactions du corps policier n'ont pas tardé à se manifester.

La majorité des délits commis dans le métro se limitent à des vols à la tire (sacs à main, porte-monnaie, etc.) Mais d'autres incidents plus importants surviennent, plus rarement cependant. La sécurité passe aussi par la prévention, en simulant des évacuations et en s'assurant de leur bon déroulement.

Par ailleurs des actes de vandalisme, surtout des graffitis, recouvrent les murs des stations et les tunnels du métro. Ces désagréments amputent le budget de la STCUM. À cet égard, le nettoyage des murs est estimé à 1,5 million de dollars par année.

Un métro sécuritaire?

• Trois incidents majeurs ont marqué l'histoire du métro de Montréal. En 1971, un incendie ravage 36 voitures, qui seront calcinées, mais n'entraîne aucune victime; en 1974, 15 personnes sont blessées et 9 voitures sont carbonisées. En 1982, une collision entre deux trains provoque des dégâts seulement matériels.

• Le groupe des Anges gardiens est créé en 1979 par Curtis Sliwa et Don Chin dans le quartier du Bronx alors que la criminalité monte en flèche dans certains quartiers de New York. Ils sont treize à patrouiller la ligne 14 du métro new-yorkais, plus connue sous le nom d'«agression express». En 2001, ce sont 160 agents de surveillance qui assurent le maintien de l'ordre public dans le métro de Montréal.

• Le Centre de contrôle du métro de Montréal, situé sur l'ancien terrain des Sœurs de la Providence, répond à toutes les urgences. Il gère, entre autres, la circulation des rames de métro en temps réel, il supervise la gestion du trafic, la distribution de l'énergie électrique et le centre de surveillance.

• Le métro de Montréal est l'un des plus importants clients d'Hydro-Québec. Il consomme annuellement 290 millions de kWh, ce qui représente la consommation de 10 500 maisons utilisant le chauffage électrique, selon les données de la STCUM.

Un métro sécuritaire?

Média : Télévision

Émission : Ce soir

Date de diffusion : 22 février 1983

Invité(s) : Jean-Jacques Bourette, Jean Lauzon, André Nadon

Ressource(s) : Jean-François Lamarche

Durée : 7 min 19 s

Dernière modification :
25 mars 2004


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
L'histoire du métro de Montréal
Télévision
2 min 39 s
En octobre 2001, le métro de Montréal célèbre ses 35 années de service.
Début officiel du chantier du métro
Radio
12 min 10 s
Le 23 mai 1962, le maire Jean Drapeau annonce le début des travaux.