Vous devez activer JavaScript Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · C'est arrivé le... · 1er décembre 1964

Des religieuses fuient le Congo

Date de diffusion : 1er décembre 1964

Quatre religieuses de l'ordre des Filles de la Sagesse ont dû être évacuées du Haut-Congo à l'approche des rebelles. Dirigés par Gaston Soumaliot, ces Simba (lions en swahili) ravagent les villages dans le nord-est du pays. Ils veulent renverser le régime au pouvoir à Kinshasa, qu'ils jugent trop proches des anciens colonisateurs belges. Ils disent vouloir instaurer un régime pour le peuple et par le peuple et se veulent les héritiers de Patrice Lumumba.

Les religieuses racontent leur dernier jour en terre africaine au micro de Gérard Lemieux.

Depuis l'indépendance de la Belgique, le 30 juin 1960, le Congo n'a pas connu le calme. Individus, tribus et partis politiques tentent d'accaparer le pouvoir. Dès juillet 1960, la province du Katanga (appelée Shaba de 1972 à 1997), dirigée par Moïse Tschombé, fait sécession. Des tentatives de coups d'État éclatent au Sud-Kasaï. Joseph Kasavubu est président alors que Patrice Lumumba assume la charge de premier ministre.

Mais ce dernier est assassiné en janvier 1961, avec l'accord de la CIA et du gouvernement américain, par les hommes de main de Tschombé.

Un calme relatif revient sur le pays lorsque le colonel Mobutu prend le pouvoir le 24 novembre 1965. Il instaure une certaine paix entre les diverses factions qui déchirent le pays en interdisant l'activité des partis pour une période de cinq ans. Au même moment, le pays connaît un redressement économique spectaculaire, grâce particulièrement à la hausse du cours du cuivre, une des principales ressources du pays, et à l'aide financière et technique américaine.

Mais Mobutu instaure rapidement un régime autoritaire et plonge son pays, qu'il rebaptise Zaïre en 1971, dans la répression et la misère.

Des religieuses fuient le Congo

• Les Filles de la Sagesse sont l'une des trois congrégations formant la Famille religieuse montfortaine, fondée par Louis-Marie Grignion de Montfort et Marie-Louise Trichet le 2 février 1703 à Poitiers, en France.

• Installées au Congo belge en 1935, elles travaillaient auprès des malades et des enfants. Aujourd'hui, leur mission est le combat contre la pauvreté sous ses multiples facettes : itinérants, familles monoparentales, jeunes guettés par le suicide…

• Au Canada, les quelque 400 filles de la Sagesse sont réparties au Nouveau-Brunswick, au Québec, en Ontario et en Alberta.

• Elles ont participé, entre autres, à la fondation de l'hôpital Sainte-Justine à Montréal et de l'hôpital Montfort à Ottawa, devenu à la fin des années 1990 le symbole de la lutte des Franco-Ontariens pour leurs droits linguistiques.

Des religieuses fuient le Congo

Média : Radio

Émission : Partage du jour

Date de diffusion : 1er décembre 1964

Invité(s) : sœur Anne de Sainte-Marie, sœur Stanislas du Sacré-Cœur, sœur Suzanne de Notre-Dame

Ressource(s) : Réginald Martel, Gérard Lemieux

Durée : 5 min 22 s

Dernière modification :
16 décembre 2008


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Consultez une autre date
D L M M J V S
consultez tous les événements du mois
Découvrez aussi
Comment utiliser le drapeau
Radio
6 min 09 s
Un drapeau national devrait être hissé rapidement et descendu lentement, avec respect.
Pas de première pour « La terre à boire »
Radio
13 min 17 s
Le jour de la première du film de Jean-Paul Bernier, le Bureau de censure décide que le film ne peut être projeté au Québec. Les artisans sont sous le choc.