Vous devez activer JavaScript Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · C'est arrivé le... · 7 novembre 1990

Mort de l'auteur de Two Solitudes

Date de diffusion : 9 septembre 1975

Le 7 novembre 1990, l'écrivain Hugh MacLennan meurt à son domicile de Montréal, à l'âge de 83 ans. Romancier et essayiste canadien, il connaît le succès en 1945 lorsque paraît Two Solitudes. Son livre aborde la délicate question des relations entre les anglophones et les francophones au Québec.

Dans cette entrevue diffusée en 1975, l'une des rares accordées en français par l'auteur, Hugh MacLennan s'exprime sur l'intérêt croissant des lecteurs étrangers pour des romans dont la trame se déroule au Canada.

Two Solitudes raconte le parcours de francophones et d'anglophones du Québec, entre la crise de la conscription de 1917 et l'aube de la Seconde Guerre mondiale. L'histoire révèle de nombreux contrastes présents dans le Québec de l'époque : ruraux et urbains, catholiques et protestants, pacifistes et partisans de la guerre.

D'autres romans de Hugh MacLennan se passent ailleurs au Canada. Son livre The Precipice (1948) évoque le puritanisme d'une petite ville d'Ontario. Dans Each Man's Son (1951), l'auteur dévoile la vie d'une communauté minière de l'île du Cap-Breton.

John Hugh MacLennan est né le 20 mars 1907, à Glace Bay, sur l'île du Cap-Breton, d'un père médecin et d'une mère mélomane. Boursier Rhodes, il étudie à l'université d'Oxford, puis à Princeton où il obtient un doctorat.

Marié à deux reprises, Hugh MacLennan mènera une vie tranquille à North Hatley, dans l'Estrie. De 1951 à 1981, il enseigne la littérature à l'Université McGill. Auteur de sept romans, de récits de voyages et d'essais, Hugh MacLennan publie son dernier livre, Voices in Time, en 1980.

Mort de l'auteur de Two Solitudes

• Le roman Two Solitudes de Hugh MacLennan porte en épigraphe une pensée du poète autrichien Rainer-Maria Rilke (traduction de Louise Gareau-Desbois) : « L'amour, c'est deux solitudes qui se protègent, qui s'éprouvent et s'accueillent l'une l'autre. »

• Dans les décennies qui suivent la parution du livre, le concept des « deux solitudes » renvoie plutôt à l'aspect biculturel et bilingue du Canada. Utilisée abondamment par les médias du pays, la métaphore a perdu l'image positive de l'extrait de Rilke cité par MacLennan.

Two Solitudes est traduit en six langues avant de paraître en français aux éditions Spes (Société parisienne d'éditions sociales), en 1963. (Voir le clip Traduire les deux solitudes.)

• En 1978, le réalisateur Lionel Chetwynd tourne pour le grand écran une adaptation éponyme du livre Two Solitudes. Jean-Pierre Aumont, Stacy Keach, Claude Jutra, Raymond Cloutier et Jean-Louis Roux font partie de la distribution du film.

• Publié en 1941, le premier roman de Hugh MacLennan, Barometer Rising (Le temps tournera au beau), se déroule à Halifax, en 1917. À l'époque, le jeune MacLennan est témoin de l'explosion qui détruit complètement la ville. (Voir notre dossier Halifax renaît de ses cendres.)

• Hugh MacLennan reçoit le prix du Gouverneur général pour trois œuvres de fiction et pour deux essais.

Mort de l'auteur de Two Solitudes

Média : Radio

Émission : Documents (1971-1997)

Date de diffusion : 9 septembre 1975

Invité(s) : Hugh MacLennan

Ressource(s) : Pierre Villon

Durée : 5 min 04 s

Dernière modification :
11 mars 2008


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Consultez une autre date
D L M M J V S
consultez tous les événements du mois
Aussi un 11 juillet 
Traduire les deux solitudes
7 novembre 1990
Louise Gareau-Desbois raconte ce qui l'a amenée à traduire le livre Two Solitudes.
Radio
6 min 58 s

Découvrez aussi
Mordecai Richler : l'héritage d'un grand écrivain
Radio
7 min 58 s
3 juillet 2001
Le 3 juillet 2001, Mordecai Richler s'éteint à l'âge de 70 ans.
Traduire les deux solitudes
Radio
6 min 58 s
7 novembre 1990
Louise Gareau-Desbois raconte ce qui l'a amenée à traduire le livre Two Solitudes.