Vous devez activer JavaScript Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · C'est arrivé le... · 25 septembre 2001

La mauvaise nouvelle GM

Date de diffusion : 25 septembre 2001

Le 25 septembre 2001, la PDG de General Motors du Canada (GM Canada), Maureen Kempston Darkes, annonce la fermeture de l'usine de montage de Boisbriand, au nord de Montréal. Les 1200 travailleurs de l'établissement cesseront d'assembler des voitures un an plus tard.

Le jour de l'annonce, la journaliste Sophie Langlois résume l'histoire de l'usine de Boisbriand. Dans ce reportage, Luc Desnoyers, directeur québécois des Travailleurs canadiens de l'automobile (TCA), et Henri Massé, président de la FTQ, commentent avec amertume la décision de GM Canada.

Le 27 août 2002, les employés de GM à Boisbriand assemblent leur dernière automobile, la 4 062 813e produite par l'usine.

La direction de GM justifie la fermeture de l'usine de Boisbriand par la production excédentaire de Pontiac Firebird et de Chevrolet Camaro, des modèles en perte de popularité. Au total, l'établissement aura monté 977 145 de ces voitures depuis 1990. Maureen Kempston Darkes croit qu'il sera impossible de trouver une nouvelle vocation à l'usine.

La mauvaise nouvelle GM

• En 1987, Ottawa et Québec accordent un prêt sans intérêt de 220 millions de dollars à GM pour la mise en place d'une nouvelle plate-forme de production à l'usine de Boisbriand. L'emprunt devra être remboursé à partir de 2017.

• L'usine GM de Boisbriand voit le jour en 1965. Trente ans plus tard, en 1995, elle assemble 186 000 voitures par année et emploie 3200 personnes.

• En juin 2002, une proportion de 63 % des 1200 travailleurs mis à pied approuve une entente entre l'exécutif syndical et GM. La majorité des employés reçoivent de 40 000 à 50 000 $ en indemnité de départ. Environ 400 travailleurs laissés pour compte n'obtiennent pas d'indemnité et doivent attendre l'âge de 50 ans pour bénéficier du régime de retraite.

• Du printemps à l'automne 2004, l'usine tombe lentement sous le pic des démolisseurs.

• Le 13 octobre 2004, le groupe américain Cherokee achète les terrains de l'usine GM de Boisbriand pour 53 millions de dollars. L'entreprise Cherokee se spécialise dans le réaménagement et la mise en valeur de propriétés industrielles désaffectées.

• Situé à la croisée des autoroutes 15 et 640, le terrain de l'ancienne usine abritera un quartier résidentiel, des commerces et une zone industrielle.

La mauvaise nouvelle GM

Média : Télévision

Émission : Le Téléjournal/Le Point

Date de diffusion : 25 septembre 2001

Invité(s) : Martin Cauchon, Sylvain Demers, Luc Desnoyers, Maureen Kempston Darkes, Bernard Landry, Henri Massé

Ressource(s) : Stéphan Bureau, Sophie Langlois

Durée : 3 min 12 s

Dernière modification :
29 août 2005


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Consultez une autre date
D L M M J V S
consultez tous les événements du mois
Aussi un 25 septembre 
L'usine GM sera-t-elle reconvertie?
25 septembre 2001
La ministre des Finances Pauline Marois cherche une solution pour remédier à la fermeture de l'usine GM de Boisbriand.
Télévision
14 min 17 s

Découvrez aussi
L'usine GM sera-t-elle reconvertie?
Télévision
14 min 17 s
25 septembre 2001
La ministre des Finances Pauline Marois cherche une solution pour remédier à la fermeture de l'usine GM de Boisbriand.
Cadbury annonce la fermeture de son usine
Télévision
2 min 32 s
10 juillet 1978
L'entreprise britannique ne fabriquera plus ses barres de chocolat à Montréal.