Vous devez activer JavaScript Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · C'est arrivé le... · 19 septembre 1985

Thon : odeurs nauséabondes au Parlement

Date de diffusion : 16 octobre 1985

C'est par le biais d'un reportage de l'émission The fifth estate, diffusé sur les ondes de la CBC le 17 septembre 1985, que la population canadienne apprend qu'elle a consommé du thon en boîte avarié de marque StarKist. Le journaliste Jacques Véronneau rappelle les faits.

En mars 1985, les inspecteurs du ministère des Pêches émettent un avis : un million de boîtes de thon préparées à St. Andrew's, au Nouveau-Brunswick, sont impropres à la consommation humaine.

Sous la pression de l'entreprise qui mettait en boîte le thon, elle-même propriété du géant Heinz, le ministre des Pêches John Fraser autorise finalement la vente du thon avarié le 29 avril 1985. Le reportage de la CBC fait éclater le scandale et, le 20 septembre, l'ordre de retirer un million de boîtes de thon de marque StarKist est donné.

Le ministre John Fraser démissionne. StarKist, qui détenait près de 40 % du marché du thon en boîte au Canada, voit ses ventes chuter complètement et retire la marque du marché canadien. Les 400 employés de la conserverie, pour leur part, sont mis à pied.

Le gouvernement lance une enquête dont le rapport, déposé en juillet 1986, blâme avant tout le système d'inspection des agents du ministère des Pêches et accuse StarKist de grossière négligence.

Le scandale du thon avarié aura une conséquence positive : le programme d'inspection du poisson du ministère des Pêches et Océans sera revu. Une amélioration de la gestion et du contrôle du programme est mise en place dès 1986.

Thon : odeurs nauséabondes au Parlement

• Le scandale du thon avarié égratigne au passage le premier ministre conservateur Brian Mulroney. Le ministre Fraser a en effet déclaré qu'il avait informé son chef du problème quelques semaines avant le reportage de la CBC.

• Le premier ministre pour sa part affirme qu'il a appris la nouvelle en même temps que le reste de la population, en septembre 1985.

• StarKist offre d'expédier le thon en Éthiopie, frappé par la famine, admettant au passage que le thon n'était pas conforme aux normes canadiennes.

• Pendant la période de Noël 1985, la députée libérale Sheila Copps s'est mise à faire la distribution d'un jeu de cartes appelé Tunagate, que l'on retrouvait dans une boîte de conserve et qui n'était composé que de la moitié d'un paquet.

• Le ministre démissionnaire John Fraser aurait moyennement apprécié le sens de l'humour particulier de Mme Copps, selon un article du Toronto Star du 15 décembre 1985.

• La carrière de John Fraser ne souffre pas trop de l'épisode du thon avarié. Il devient président de la Chambre des communes en 1986. Il est nommé à la tête de l'enquête sur la pêche au saumon du Fraser River Sockeye Public Review Board en 1994.

• Fraser représente le Canada à la conférence des Nations unies sur l'environnement et le développement de Rio, et est ensuite nommé président du Conseil pour la conservation des ressources halieutiques du Pacifique.

Thon : odeurs nauséabondes au Parlement

Média : Télévision

Émission : Le Point

Date de diffusion : 16 octobre 1985

Invité(s) : Albert Cropley, Peter Frye, Beverley Lawrence, Arthur Leblanc, Judy Olson, Jean Saine, Gilles Thériault

Ressource(s) : Simon Durivage, Jacques Véronneau

Durée : 13 min 18 s

Dernière modification :
27 février 2008


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Consultez une autre date
D L M M J V S
consultez tous les événements du mois
Découvrez aussi
Sang contaminé : la mort goutte à goutte
Dossier
Au début des années 1980, plusieurs hémophiles et transfusés sont atteints du VIH.
Brian Mulroney : le sommet et rien d'autre
Dossier
Dès sa jeunesse, Brian Mulroney se voit devenir un jour premier ministre du Canada.