Vous devez activer JavaScript Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · C'est arrivé le... · 26 juillet 1956

Nasser, maître de Suez

Date de diffusion : 31 décembre 1956

La nationalisation du canal de Suez par le général Nasser s'inscrit dans un contexte bien particulier dont il convient de replacer les jalons. L'Égypte souhaite se doter d'un barrage à Assouan afin de développer sa production agricole. Les États-Unis et la Grande-Bretagne, cogestionnaires du trafic sur le canal, qui s'étaient proposés de financer l'ambitieux projet, se rétractent. Faute de financement étranger, Nasser décide de prendre le contrôle du canal de Suez, ce qui provoque le mécontentement de la communauté internationale. Le récit des événements par Jean-Paul Nolet.

Nasser, maître de Suez

• En octobre, la Grande-Bretagne, la France et Israël attaquent l'Égypte. Un cessez-le-feu est décrété le 7 novembre 1956. Une force internationale neutre se déploie pour la première fois dans la région. Nasser sort de cette crise grandi aux yeux des peuples arabes pour avoir défié les empires européens. Il a ouvert la voie au nationalisme arabe, dont il devient l'un des héros. La nationalisation du canal marque la fin du colonialisme européen au Proche-Orient et modifie les rapports de force dans la région.

Nasser, maître de Suez

Média : Télévision

Émission : Revue de l'année 1956

Date de diffusion : 31 décembre 1956

Ressource(s) : Jean-Paul Nolet

Durée : 4 min 48 s

Dernière modification :
11 mars 2008


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Consultez une autre date
D L M M J V S
consultez tous les événements du mois
Découvrez aussi
Assouan, le haut barrage de l'Égypte
Radio
25 min 28 s
21 juillet 1970
Les Égyptiens complètent la construction du barrage d'Assouan, entamée en janvier 1960.
Casques bleus, soldats de la paix
Dossier
Depuis leur création, en 1956, les Casques bleus canadiens sont présents aux quatre coins du globe.