Vous devez activer JavaScript Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · C'est arrivé le... · 21 juillet 1970

Assouan, le haut barrage de l'Égypte

Date de diffusion : 22 février 1969

Le 21 juillet 1970, les Égyptiens complètent la construction du barrage d'Assouan, après dix ans et demi de travaux. L'immense installation permet le contrôle des crues du Nil, l'irrigation des terres et la production annuelle de milliards de kilowattheures d'électricité.

Un an et demi plus tôt, le journaliste André Payette et le réalisateur Michel Chalvin se sont rendus en Haute-Égypte. Accompagnés d'un porte-parole du ministère de l'Éducation, ils ont visité les chantiers du haut barrage d'Assouan.

La digue du barrage, formée de roches de différentes tailles et de terre fait 3,6 km de long sur près de 1 km d'épaisseur. Elle monte jusqu'à 111 m au-dessus du fleuve. La construction retient un immense réservoir d'eau qui s'étend au-delà de la frontière égyptienne. Ce lac artificiel contient 125 milliards de mètres cubes d'eau, soit cinq fois le débit total annuel du Nil.

Les 10 milliards de kilowattheures annuels produits par la centrale hydroélectrique du barrage ont favorisé le développement industriel de l'Égypte.

Assouan, le haut barrage de l'Égypte

• Le 18 juillet 1956, les États-Unis refusent de financer la construction du barrage d'Assouan. En réplique à cette décision, le 26 juillet suivant, Nasser annonce la nationalisation du canal de Suez pour financer la construction du haut barrage.

• En janvier 1958, l'URSS accepte de fournir les capitaux et l'expertise nécessaires à l'édification du barrage. Les travaux, entamés le 5 janvier 1960, vont employer environ 30 000 ouvriers égyptiens et quelques centaines de techniciens soviétiques.

• De 1963 à 1968, l'UNESCO dirige une campagne de sauvetage des vestiges archéologiques de la basse Nubie. Ces richesses de l'Antiquité couraient le risque d'être submergées par la mise en eau du barrage d'Assouan.

• De nombreux temples et statues de la Nubie ont été déplacés vers des lieux surélevés ou bien recueillis par des musées. Situés à 280 km au sud d'Assouan, les deux temples d'Abu Simbel ont été découpés en milliers de blocs, puis remontés à la base d'une falaise artificielle reconstituant leur environnement initial.

• Le président égyptien Anouar el-Sadate inaugure officiellement le barrage en janvier 1971.

• Le lac artificiel de 496 km de longueur créé par la digue porte le nom du principal maître d'œuvre du projet, Nasser.

• Le barrage d'Assouan a bouleversé l'écologie du Nil. Désormais, le limon retenu par la digue empêche la fertilisation naturelle des terres et oblige les agriculteurs égyptiens à employer des engrais chimiques. En aval du barrage, la baisse des eaux a entraîné une salinisation du delta du Nil.

Assouan, le haut barrage de l'Égypte

Média : Radio

Émission : Tel quel (radio)

Date de diffusion : 22 février 1969

Invité(s) : Michel Chalvin, Mohamed Hussan El Zayat

Ressource(s) : André Payette, Michel Chalvin

Durée : 25 min 28 s

Dernière modification :
4 février 2009


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Consultez une autre date
D L M M J V S
consultez tous les événements du mois
Découvrez aussi
Sécurité d'État et vie privée
Radio
1 h 10 min 57 s
Les moyens pris par les gouvernements pour ficher les citoyens connaissent une ampleur nouvelle avec le développement de l'informatique.
L'OTAN et l'équilibre des forces
Radio
3 min 23 s
Gilles Lalande, directeur du département des sciences politiques de l'Université de Montréal, raconte les origines de l'OTAN et du NORAD.