Vous devez activer JavaScript Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · C'est arrivé le... · 26 juin 1959

Inauguration royale d'une voie maritime

Date de diffusion : 28 juin 1959

Les travaux de la voie maritime s'achèvent au cours de l'hiver 1958-1959. Après cinq années de travaux et plus de un milliard de dollars de dépenses, le 25 avril 1959, le brise-glace d'Iberville amorce le premier passage complet de la voie maritime en traversant l'écluse de Saint-Lambert.

Le 26 juin suivant, le yacht royal Britannia y pénètre avec, à son bord, la reine d'Angleterre Élisabeth II, le président américain Dwight D. Eisenhower et le premier ministre canadien John G. Diefenbaker.

Les cérémonies officielles d'inauguration de la voie maritime se poursuivent sans la présence du président américain. La reine assiste à une revue navale sur le lac Saint-Louis puis à une cérémonie à l'usine hydro-électrique de Cornwall-Massena. Le vice-président américain, Richard M. Nixon, remplace le président et y dévoile une plaque souvenir.

Inauguration royale d'une voie maritime

• Si le premier ministre canadien John G. Diefenbaker a l'honneur d'inaugurer la voie maritime, c'est essentiellement grâce à son prédécesseur, Louis Saint-Laurent, que les travaux ont pu être lancés, après d'intenses négociations avec le président américain Harry Truman.

Inauguration royale d'une voie maritime

Média : Télévision

Émission : Caméra 59

Date de diffusion : 28 juin 1959

Invité(s) : Élisabeth Reine consort

Ressource(s) : Raymond Charette, Wilfrid Lemoine

Durée : 6 min 27 s

Dernière modification :
8 mars 2008


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Consultez une autre date
D L M M J V S
consultez tous les événements du mois
Découvrez aussi
Eisenhower reçu au Parlement
Télévision
3 min 07 s
Le 9 juillet 1958, le président Dwight Eisenhower prononce un discours à la Chambre des communes.
Transcanadienne : le rêve devenu réalité
Dossier
Il a fallu près de quarante ans avant que le rêve d'une route pavée traversant le Canada d'est en ouest ne devienne possible.