Vous devez activer JavaScript Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · C'est arrivé le... · 8 juin 1986

Vous devez ouvrir une session pour commenter ce clip.

Lumineux, intime, ressourçant,

si actuel!

Soumis par : jbeaulieu@vif.com


Lizette Gervais, « l'âme à la tendresse »

Date de diffusion : 31 décembre 1984

Atteinte d'un cancer invasif depuis le mois de juin 1984, l'animatrice Lizette Gervais livre une bataille acharnée et courageuse contre la maladie.

Le 31 décembre 1984, à la veille de la nouvelle année, elle se confie avec tendresse et sincérité à Robert Desbiens, à l'émission Présent à l'écoute. Elle parle de ses enfants, de la souffrance, de la mort, de la maladie. « Le courage, au fond, qu'est-ce que c'est? Une volonté de vivre », affirme-t-elle. Après deux ans de combat, de traitements douloureux et d'interventions chirurgicales, Lizette Gervais rend les armes : elle s'éteint le 8 juin 1986, quelques jours après avoir célébré ses 54 ans.

Née à Montréal le 3 juin 1932, Lizette Gervais grandit dans un milieu bourgeois. Elle fait ses études classiques au collège Marie-de-France et poursuit des études en sciences sociales au collège Marianopolis.

D'abord speakerine à la radio CKCH de Hull en 1959, Lizette Gervais fait ses débuts l'année suivante à Radio-Canada où elle anime à la télévision la première saison de Femme d'aujourd'hui, en 1964-1965, ainsi que les émissions Carrefour, Présence de l'art, La Tête à l'ombre. Elle est l'une des premières femmes à présenter le Téléjournal du midi, en 1967.

De 1977 à 1980, Lizette Gervais anime en compagnie d'Andréanne Lafond l'émission radiophonique La Vie quotidienne qui propose, tous les jours de la semaine, deux heures d'entrevues en direct aux auditeurs.

Le 1er juillet 1980, l'animatrice est nommée à la présidence de l'Office des services de garde à l'enfance, organisme relevant du ministère des Affaires sociales. Deux ans plus tard, elle accède à la direction du Secrétariat à l'adoption du Québec. Lizette Gervais s'implique parallèlement dans de nombreux organismes à titre de bénévole. Elle préside l'Association des parents adoptifs pendant de nombreuses années; elle milite au sein de la Ligue des droits et libertés, la Société canadienne du cancer, les Amis de l'Institut Pinel.

Lizette Gervais, « l'âme à la tendresse »

• En 1987, un groupe d'amis et d'anciens collègues créent le prix Lizette-Gervais, à la mémoire de la journaliste. Le prix, qui consiste en une bourse de 1500 $ et un stage rémunéré en radio ou en télévision, est décerné à de jeunes finissants en communication, pour la qualité de leur production radiophonique ou télévisuelle.

• Avec son mari, le juge Robert Sauvé, Lizette Gervais adopte trois enfants de nationalités différentes. Son fils Louis-Nghia est le premier enfant vietnamien adopté au Canada, en 1977.

• Dans l'édition d'avril 1986 du périodique La Vie en rose, Hélène Pedneault et Nicole Gilbert signent un article intitulé « La survie quotidienne », dans lequel Lizette Gervais relate son combat contre le cancer.

• Lizette Gervais y confie également à Hélène Pedneault son attachement particulier pour l'émission La Vie quotidienne qu'elle anime avec sa grande complice Andréanne Lafond. La formule de l'émission représentait ce qu'elle avait toujours voulu faire. « On faisait l'émission comme si personne d'autre n'écoutait. […] On se moquait l'une de l'autre.[…] On transgressait des tas de choses », évoque-t-elle dans cette entrevue.

Lizette Gervais, « l'âme à la tendresse »

Média : Radio

Émission : Présent à l'écoute

Date de diffusion : 31 décembre 1984

Invité(s) : Lizette Gervais

Ressource(s) : Robert Desbiens

Durée : 32 min

Dernière modification :
5 juin 2008


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Consultez une autre date
D L M M J V S
consultez tous les événements du mois
Découvrez aussi
Humiliante défaite des hockeyeurs canadiens
Radio
14 min 30 s
Quel choc pour la population! Les tribunes téléphoniques se transforment en crachoir sur les joueurs canadiens.
Que pensent les Canadiens de la Série du siècle?
Radio
22 min 58 s
Pierre Paquette anime une tribune téléphonique sur la victoire du Canada contre la Russie.