Vous devez activer JavaScript Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · C'est arrivé le... · 12 mai 1993

Nationair plie bagages

Date de diffusion : 12 mai 1993

Nationair, la compagnie aérienne fondée par Robert Obadia en 1984, est déclarée en faillite le 12 mai 1993, laissant derrière elle 1350 créanciers et des dettes de 75 millions de dollars.

Il faut dire que les problèmes s'accumulaient chez Nationair : retards récurrents des vols, écrasement d'un de ses avions en 1991 en Arabie saoudite, conflit de travail avec ses agents de bord… Pour les voyageurs en recherche des plus bas prix possibles, Nationair était la compagnie qu'on adorait détester.

De deux DC-8 loués à ses débuts, l'entreprise est passée en moins de dix ans à 13 appareils et 1300 employés. Détenu à 95 % par Obadia, Nationair était le troisième transporteur aérien en importance au Canada. L'essentiel des déplacements du transporteur se faisait vers l'Europe et les destinations soleil.

Si le plus important concurrent de Nationair était Air Canada, à compter de 1987, l'entreprise d'Obadia doit faire face à un nouveau joueur, Air Transat. La nouvelle entreprise grugera peu à peu le marché des vols nolisés détenu depuis 1984 par Nationair.

En décembre 1991, un conflit de travail éclate entre le transporteur et ses quelque 350 agents de bord. L'entreprise décrète un lock-out et embauche des briseurs de grève. Le conflit n'est toujours pas réglé lorsque Nationair se met sous la protection de la loi sur les faillites.

En 1992, Nationair s'attaque au marché intérieur, et à Air Canada, en offrant l'aller simple entre Montréal et Toronto pour 88 $. L'expérience ne durera pas cependant.

Nationair plie bagages

• En 1993, Robert Obadia livre sa version des faits dans un livre amer, Nationair, un succès assassiné. Il y blâme tour à tour les syndicats, le gouvernement fédéral, les partis politiques et certains de ses anciens collègues.

• Obadia quitte le Maroc en 1967 pour s'établir à Montréal. Dans son pays natal, il était à l'emploi de Royal Air Maroc en tant qu'ingénieur. Dès son arrivée au Canada, il devient directeur de la planification technique chez Québecair.

• Le 11 juillet 1991, un DC-8 propriété de Nationair et volant pour Nigerian Airways s'écrase à Djeddah, 10 minutes après le décollage, entraînant dans la mort 261 personnes, essentiellement des Nigérians revenant d'un pèlerinage à La Mecque.

• Selon le rapport du Bureau de la sécurité des transports du Canada, le DC-8 n'était pas apte à voler, deux de ses pneus n'étaient pas suffisamment gonflés au décollage.

• Le 17 mai 1993, un recours collectif de 1,2 million était engagé contre Robert Obadia par les ex-employés de Nationair.

• Robert Obadia est mis en faillite personnelle en décembre 1994.

• En 2002, son nom revient dans les médias alors que sa luxueuse demeure de Westmount, au nom de sa conjointe, est mise en vente au prix de 7,9 millions de dollars.

Nationair plie bagages

Média : Télévision

Émission : Téléjournal

Date de diffusion : 12 mai 1993

Invité(s) : Henrik Sniecinski, Yves Vincent

Ressource(s) : André Bédard, Bernard Derome

Durée : 2 min 17 s

Dernière modification :
12 mai 2005


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Consultez une autre date
D L M M J V S
consultez tous les événements du mois
Découvrez aussi
Écrasement à Sainte-Thérèse
Télévision
6 min 14 s
29 novembre 1963
Le Canada connaît une de ses pires catastrophes aériennes lorsqu'un DC-8 s'écrase à Sainte-Thérèse-de-Blainville.
Sur les lieux de l'accident
Télévision
2 min 03 s
29 novembre 1963
Des images d'époque de l'écrasement du DC-8 des Lignes aériennes Trans-Canada.