Vous devez activer JavaScript Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · C'est arrivé le... · 7 mars 1965

L'abandon de la messe en latin

Date de diffusion : 9 mars 1965

À partir du 7 mars 1965, l'Église catholique met en œuvre sa réforme liturgique élaborée lors du concile Vatican II. Au nombre des transformations, le prêtre descend de la chaire et se rapproche de l'assemblée. Les officiants cessent également de tourner le dos aux fidèles. Mais de tous les changements, c'est l'abandon de la messe en latin pour une célébration en langue vivante qui marque le plus les catholiques.

Comme le montre cette vox populi, la messe en français semble plutôt bien accueillie par les Canadiens français.

Entre 1962 et 1965, le concile Vatican II entreprend une réforme de la liturgie, une décentralisation de l'Église, il pousse l'œcuménisme (mouvement en faveur de l'union des Églises chrétiennes) et favorise une plus grande liberté religieuse.

Avec Vatican II, l'Église catholique souhaite revenir à la pureté des célébrations des siècles anciens. Les vêtements sacerdotaux sont simplifiés; les statues, ornements et guirlandes sont enlevés des églises pour rendre ces dernières plus sobres. La messe devient une célébration de l'Eucharistie, sacrement du christianisme qui rappelle le sacrifice du Christ pour l'être humain.

Le 26 septembre 1964, les évêques réunis pour le concile Vatican II annoncent leur décision de transformer la liturgie. Ils procèdent à cette réforme par étapes, au gré des résistances de certains et de l'enthousiasme des autres.

Dès lors, l'Église simplifie ses rites et laisse les fidèles participer davantage aux célébrations. L'attitude de l'officiant devient plus joyeuse et accueillante, moins axée sur la pénitence. L'homélie, un commentaire sur un passage de l'Évangile, remplace le sermon, une prédication du prêtre prononcé en chaire.

L'abandon de la messe en latin

• Le 21 décembre 1964, l'épiscopat canadien publie un manuel d'initiation afin de familiariser les clercs et les fidèles à la réforme religieuse. Ce document comporte une lettre pastorale, des directives sur la musique sacrée et des normes pratiques.

• Les émissions de radio et de télévision s'inspirent de la publication des évêques pour transmettre à la population l'information sur la réforme liturgique de l'Église catholique.

• En 1570, le pape Pie V décrète l'emploi exclusif du latin dans la célébration des messes. Quatre cents ans plus tard, en 1964, le pape Paul VI décide qu'elles pourront être dites en langues du pays. Dès lors, de nouveaux chants religieux en français sont écrits.

• Un prêtre français, Mgr Marcel Lefebvre, est excommunié en raison de son opposition à Vatican II et au « modernisme » de l'Église catholique. Il continue à perpétuer la tradition des messes en latin, malgré la réforme.

• L'annexion de Rome au royaume d'Italie interrompt le premier concile du Vatican, qui réunissait des évêques catholiques en 1869 et 1870. L'Église romaine souhaitait alors adapter ses traditions à la société du 19e siècle.

• Vatican II se termine officiellement le 8 décembre 1965. Même si le concile a modernisé la religion catholique et l'a rapprochée du monde contemporain, il n'a pas réussi à prévenir la désertion de ses églises.

L'abandon de la messe en latin

Média : Télévision

Émission : Aujourd'hui (1962-1969)

Date de diffusion : 9 mars 1965

Ressource(s) : Andréanne Lafond

Durée : 3 min 54 s

Dernière modification :
6 décembre 2005


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Consultez une autre date
D L M M J V S
consultez tous les événements du mois
Aussi un 3 juillet 
Une messe en latin
7 mars 1965
Mgr Émilien Frenette, évêque de Saint-Jérôme, célèbre la messe dominicale en latin dans un studio de Radio-Canada.
Télévision
3 min 45 s

Découvrez aussi
La fin des vendredis maigres
Radio
6 min 08 s
14 octobre 1966
Les évêques catholiques canadiens annoncent à leurs fidèles qu'ils pourront dorénavant manger de la viande le vendredi.
Une messe en latin
Télévision
3 min 45 s
7 mars 1965
Mgr Émilien Frenette, évêque de Saint-Jérôme, célèbre la messe dominicale en latin dans un studio de Radio-Canada.