Vous devez activer JavaScript Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · C'est arrivé le... · 10 février 1946

Épouses de guerre: « qui prend mari prend pays »

Date de diffusion : 10 février 1964

Pendant la Seconde Guerre mondiale, près d'un million de Canadiens et Canadiennes servent dans les forces armées. De nombreux soldats envoyés outre-mer rencontrent l'âme sœur et se marient pendant le conflit. De 1944 à 1946, environ 48 000 épouses de guerre accompagnées de 22 000 enfants viennent rejoindre leur conjoint au Canada. Le 10 février 1946, le Mauretania accoste au quai 21 d'Halifax avec à son bord 943 femmes et enfants. Pour certaines, le périple se poursuit jusqu'à Montréal où les arrivantes sont accueillies par leur mari et leur nouvelle famille à l'hôtel de la gare Bonaventure.

Pour les Européennes touchées par des années de privation, l'occupation allemande et les bombardements, les soldats canadiens apparaissent comme de bons partis. Les couples se rencontrent dans des pubs ou à l'occasion de soirées organisées pour soutenir le moral des troupes. Ils prennent la décision de se marier après de brèves fréquentations. Les couples se retrouvent après la démobilisation des soldats. Le gouvernement canadien défraie le transport maritime et ferroviaire des épouses de guerre. Des allocations quotidiennes pour la nourriture au cours du voyage leur sont également allouées.

Épouses de guerre: « qui prend mari prend pays »

• En 1946, les épouses de guerre et leurs enfants arrivant au Canada composent 55 % de l'immigration totale au pays.

• Certains militaires qui convolent en justes noces en Angleterre ou en France sont déjà mariés dans leur pays d'origine. D'autres reprennent leur vie de célibataire après leur démobilisation, même s'ils ont épousé une femme outre-mer. Plusieurs de ces irrégularités sont découvertes après la victoire et certains mariages sont annulés.

• Commandant en chef de la mission des Nations unies pour l'assistance au Rwanda en 1993-1994, le général Roméo D'Allaire est le fils d'un « mariage de guerre ». Il naît en 1946 à Denekamp, aux Pays-Bas, d'un père québécois et d'une mère hollandaise.

• La grande majorité des épouses de guerre, soit 44 886 femmes, viennent de Grande-Bretagne, les autres sont originaires des Pays-Bas, de la Belgique ou de la France.

Épouses de guerre: « qui prend mari prend pays »

Média : Radio

Émission : Le Bel Âge

Date de diffusion : 10 février 1964

Ressource(s) : Lizette Gervais, Alain Gravel

Durée : 3 min 17 s

Dernière modification :
1er mars 2008


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Consultez une autre date
D L M M J V S
consultez tous les événements du mois
Aussi un 10 février 
La belle histoire de Guy Provost
10 février 2004
Décédé le 10 février 2004 à l'âge de 79 ans, Guy Provost connaît une carrière prolifique qui inspire des générations de comédiens.
Télévision
1 min 27 s
L'ami des jeunes et des animaux
10 février 2004
De 1956 à 1965, Guy Provost anime une émission éducative sur la faune et la flore destinée aux jeunes.
Télévision
7 min 21 s

Découvrez aussi
Hitler est mort
Radio
8 min 38 s
30 avril 1945
De Hollande, Marcel Ouimet rapporte la mort du dictateur. Le règne de l’empire nazi prend fin.
La belle histoire de Guy Provost
Télévision
1 min 27 s
10 février 2004
Décédé le 10 février 2004 à l'âge de 79 ans, Guy Provost connaît une carrière prolifique qui inspire des générations de comédiens.